Washington post : Ce terrain fertile pour Aqmi…

L’instabilité en Afrique du Nord et au Sahel, couplée à la situation humanitaire et sécuritaire dans les camps du polisario, fournit un terrain fertile aux recruteurs d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), groupe terroriste qui s’appuie sur une base de militants et de recrues pour mettre en œuvre ses visées déstabilisatrices dans la région sahélo-saharienne, écrit mercredi 29 mai le «Washington Post».

Voir aussi

DGSN Trois individus interpellés pour escroquerie et organisation de l’immigration illégale

DGSN | 9.499 fonctionnaires de police ont bénéficié de l’avancement au choix au titre de l’exercice 2020

Un total de 9.499 fonctionnaires de police, tous corps et grades confondus, ont bénéficié de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.