Washington post : Ce terrain fertile pour Aqmi…

L’instabilité en Afrique du Nord et au Sahel, couplée à la situation humanitaire et sécuritaire dans les camps du polisario, fournit un terrain fertile aux recruteurs d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), groupe terroriste qui s’appuie sur une base de militants et de recrues pour mettre en œuvre ses visées déstabilisatrices dans la région sahélo-saharienne, écrit mercredi 29 mai le «Washington Post».

Voir aussi

Etats-Unis Maroc,UE,Sahara

Sahara Marocain | Les USA ont pris la bonne décision, l’UE devrait naturellement suivre

En reconnaissant la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara, les États-Unis d’Amérique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.