USA-Diplomatie | Antony Blinken, nouveau Secrétaire d’Etat confirmé par le Sénat

Usa Diplomatie Antony Blinken

C’est fait. Le Sénat américain a approuvé mardi 26 janvier 2020, la nomination d’Antony Blinken comme Secrétaire d’Etat. Il est donc le nouveau ministre des Affaires étrangères américain. Et il connaît le Maroc.

Compte tenu de ses compétences et de sa longue expérience, Antony Blinken a vu sa nomination approuvée avec un large soutien des deux partis, démocrate et républicain. Ce sont en effet 78 sénateurs qui ont voté pour sa nomination, alors que 22 seulement ont voté contre.

A. Blinken, né le 16 avril 1962, à New York, est le fils de l’ambassadeur Donald Blinken. Il quitte New York en 1971 pour suivre sa mère à Paris où cette dernière refait sa vie avec l’avocat Samuel Pisar.

C’est ainsi qu’il étudie en France jusqu’à la fin du secondaire (c’est un parfait francophone), puis retourne aux États-Unis, où il poursuit ses études à l’université Harvard et à la faculté de droit de l’université Columbia.  Diplômé, il pratique le droit à New York et à Paris. La politique, il y entre en 1988, lorsqu’il adhère au parti démocrate en travaillant avec son père pour lever des fonds pour la campagne présidentielle de Michael Dukakis.

La collaboration du Président Biden avec son actuel chef de la diplomatie a commencé il y a plus de 15 ans, lorsqu’il présidait le Comité des relations étrangères du Sénat. Antony Blinken occupait alors le poste de directeur du personnel démocrate. Il est, depuis, devenu un membre du cercle restreint du Président Biden.

A. Blinken a servi sous les deux dernières administrations démocrates. Notamment, comme conseiller adjoint à la sécurité nationale de 2013 à 2015 et comme Secrétaire d’État adjoint de 2015 à 2017, sous la présidence de Barack Obama.

C’est un diplomate de carrière. Il est donc normal qu’il soit aujourd’hui le chef de la diplomatie américaine. Lors de son audience de confirmation au Comité des relations étrangères du Sénat, le 19 janvier dernier, A. Blinken a souligné que sa priorité était d’opérer un retour des Etats-Unis au multilatéralisme, en rupture avec la politique de la précédente administration.

Le nouveau chef de la diplomatie des Etats-Unis s’est également engagé à impliquer davantage le Congrès sur les questions clés de politique étrangère. «M. Blinken a une histoire longue et distinguée en matière d’habilité politique et de relations étrangères», a déclaré le président du Comité des affaires étrangères, James Risch, ajoutant qu’«il est assurément très qualifié pour ce poste».

Antony Blinken est le quatrième membre du Cabinet du Président Joe Biden à être confirmé dans ses fonctions. Sa nomination a été chaleureusement accueillie dans les milieux politiques et médiatiques marocains dont il est connu et très apprécié, depuis sa visite au Royaume en 2016.

Lors de son audience au Sénat, le nouveau chef de la diplomatie américaine avait déclaré qu’il était «tout à fait d’accord» que les accords entre Israël, les Emirats, Bahreïn, le Soudan et le Maroc «sont une bonne chose sur laquelle on peut s’appuyer».  Ce n’est donc logiquement pas lui qui remettrait en cause la reconnaissance américaine de la Souveraineté du Maroc sur le Sahara.

KB

Voir aussi

États-Unis,Joe Biden,Royaume-Uni,Europe

États-Unis | Joe Biden s’envole vers l’Europe pour son 1er voyage à l’étranger

Le président américain Joe Biden s’est envolé mercredi matin à destination du Royaume-Uni, première étape …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.