Ukraine : Nouvelle phase

Kiev 2014

Après deux mois de trêve fragile -et ponctués par plusieurs accrochages d’ampleur-, l’ONU a confié sa crainte d’une «Guerre totale» entre les deux pays. Un plan d’approvisionnement garanti à l’Union européenne, des soupçons de sous-marins russes évoluant dans la mer baltique au mois d’octobre et des colonnes de chars observées depuis quelques jours entretiennent les craintes. En soufflant le chaud et le froid, en se montrant insensible aux sanctions qui lui sont adressées et en bombant le torse, la stratégie russe consiste à montrer quel est le rapport de force sur le terrain qui ne laisse guère de doutes. Cette maîtrise du tempo fait partie de la stratégie russe permettant d’obtenir davantage de concessions de la part des Américains et des Européens. Une reprise des hostilités ne ferait que confirmer la volonté russe d’accroître son influence sur la partie orientale de l’Ukraine, visant probablement un espace allant de Kharkov à Odessa. Mais plus encore que les combats, c’est l’arrivée massive de renforts à destination des séparatistes prorusses qui inquiète Kiev et ses soutiens.

Par son ampleur, elle laisse penser que la récente aggravation du conflit n’est que l’avant-goût d’une offensive rebelle plus importante. Depuis dix jours, des convois militaires sont signalés quasi quotidiennement sur les routes du Donbass. Au total, des dizaines de camions, chars et pièces d’artillerie sont arrivés à Donetsk et Louhansk.

Patrice Zehr

Voir aussi

Assimi Goïta,Mali

Mali | La France sur la réserve

Le colonel Assimi Goïta investi Président du Mali Paris est passé de la menace aux …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.