Tanger-Tétouan-Al Hoceima | Le taux de remplissage des barrages atteint plus de 55%

Tanger-Tétouan-Al Hoceima,barrages Maroc

Le taux de remplissage des douze barrages situés dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a atteint 55,56%, indique, mardi, le département de l’Eau, relevant du ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau.

Les retenues de ces barrages, dont la capacité dépasse 1,721 milliard m3, se sont établies, jusqu’à ce jour, à 956,77 millions m3, contre 770 millions m3 durant la même période de l’année précédente, sans compter les retenues du barrage Dar Khrofa, dont le remplissage a été lancé récemment, précise un rapport du département.

Au niveau de la zone de Loukkos, les retenues du barrage Oued El Makhazine (province de Larache), le plus grand barrage de la région, ont atteint 474,7 millions m3, soit un taux de remplissage de 70,5%, contre 548,4 millions m3 durant la même période une année auparavant, soit un taux de remplissage de 81,5%.

Concernant les retenues du barrage 9 avril (préfecture de Tanger-Assilah), elles se sont élevées à 55,7 millions m3, soit un taux de remplissage de 18,6%, contre 49 millions m3 (16,3%) une année auparavant, tandis que le barrage Smir (province de Tétouan) a affiché un taux de remplissage de 84,5% (32,9 millions m3), contre 69,6% (27,1 millions m3) il y a un an.

Pour ce qui est du taux de remplissage du barrage de Moulay El Hassan Ben El Mahdi, situé dans la province de Fahs-Anjra, il s’est établi à 79,4% (18,6 millions m3), contre 77,1% durant la même période de l’année précédente (18,1 millions m3).

Le rapport révèle aussi que le barrage Tanger Méditerranée de la province de Fahs-Anjra a atteint un taux de remplissage de 81,1% (17,9 millions m3), tandis que ce taux a atteint, au niveau du barrage Ibn Battouta, 47,3% (13,8 millions m3) et 72,7% pour le barrage Abdelkrim Al Khattabi, situé dans la province d’Al Hoceima (8,6 millions m3).

A la province de Tétouan, le barrage Nakhla a atteint un taux de remplissage de 55% (2,31 millions m3), contre 61,1% en glissement annuel.

Pour ce qui est du taux de remplissage du barrage Jomoua (province d’Al Hoceima), il s’est établi à 18,8% (1 million m3), contre 9% une année auparavant (0,5 million m3), tandis que les retenues du barrage de Chefchaouen ont atteint 11,3 millions m3 (92,4%).

S’agissant du barrage d’Acharif Al Idrissi (province de Tétouan), il a enregistré un taux de remplissage de 90,5% (110,16 millions m3), tandis que les retenues du barrage Dar Khrofa (province de Larache) se sont établies à 209,8 millions m3, soit un taux de remplissage de 43,7%.

LR/MAP

Voir aussi

Sommet des Leaders Mondiaux de l’Investissement,Mohcine Jazouli

7e Forum Mondial de l’Investissement | Jazouli met en relief les mesures prises sous l’impulsion de SM le Roi pour la relance de l’économie national

Le ministre délégué chargé de l’investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.