Flash Infos

Suspension du chef de l’annexe administrative Ain Chock pour “non-intervention” pour faire appliquer les mesures de l’état d’urgence sanitaire

Suspension du chef de l’annexe administrative Ain Chock pour “non-intervention” pour faire appliquer les mesures de l’état d’urgence sanitaire

Le chef de l’annexe administrative Ain Chock, relevant de la Préfecture d’Arrondissement Ain Chock à Casablanca, a été suspendu, dans l’attente des résultats de l’enquête administrative diligentée, suite à la “non-intervention” des représentants des autorités locales pour faire appliquer les mesures édictées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, indique mardi soir un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Suite à la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux montrant un attroupement de personnes, ce mardi 12 mai 2020, au niveau du quartier Derb Al-Kheir, rue 15, relevant de la Préfecture d’Arrondissement Ain Chock, dans des conditions qui constituent une violation flagrante des mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, sans aucune intervention des représentants des autorités locales chargées de faire respecter les mesures qu’exige la préservation de l’ordre général sanitaire, à la lumière de l’urgence sanitaire déclarée, il a été décidé de suspendre le chef de l’annexe administrative Ain Chock, en attendant les résultats de l’enquête administrative diligentée pour déterminer les responsabilités et prendre les mesures disciplinaires et administratives nécessaires, précise le communiqué.

Avec MAP

Voir aussi

Chine confinement d'une ville entière après trois cas de Covid-19

Chine | Confinement d’une ville entière après 3 cas de coronavirus

La Chine a confiné une ville située à la frontière avec la Birmanie et lancé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.