Sud Soudan : Menace génocidaire

L’ONU ne permettra pas qu’un génocide, comme celui perpétré en 1994 au Rwanda, se répète au Soudan du Sud ravagé, depuis la mi-décembre, par des conflits accompagnés de massacres ethniques, a affirmé, mercredi 30 avril à Juba, le conseiller spécial de l’ONU pour la prévention du génocide.

Des «incitations à la haine» et des tueries «sur des bases ethniques» au Soudan du Sud font craindre que «ce conflit dérape dans une violence grave qui échappe à tout contrôle», a estimé Adama Dieng à l’issue d’une visite dans le pays. «Le secrétaire général Ban Ki-moon est très inquiet et fera en sorte que ce qui est arrivé au Rwanda ne se reproduise jamais ailleurs sur ce continent», a-t-il déclaré.
Le Conseil de sécurité de l’ONU a réclamé une enquête urgente sur le massacre de centaines de personnes dans la ville de Bentiu, capitale de l’Etat pétrolifère d’Unité. Mis en cause par l’ONU, les rebelles sud-soudanais, partisans de l’ancien vice-président Riek Machar, ont accusé les forces gouvernementales d’être responsables du massacre.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.