Rabat | M. Daki expose les rôles du Ministère public devant des diplomates accrédités

Fondation diplomatique,Maroc,Ministère public

Le procureur général du Roi près la Cour de Cassation, Président du Ministère public, El Hassan Daki, a exposé, mercredi devant des ambassadeurs et représentants de missions diplomatiques accrédités à Rabat, le rôle assumé par le ministère public, les pas qu’il a franchis et les perspectives de sa promotion.

Lors d’une rencontre organisée par la Fondation diplomatique du Maroc, M. Daki a rappelé que si le Royaume a opté pour l’indépendance du pouvoir judiciaire depuis 2017, ce chantier a exigé beaucoup d’efforts, d’innovation, de patience, de flexibilité et de confiance, afin de cumuler les meilleures pratiques, assurer la bonne mise en œuvre et améliorer la qualité du service judiciaire.

La gestion de la Justice relève désormais du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, de la présidence du Ministère public et de l’autorité gouvernementale en charge de la justice, chacun dans la limite de ses prérogatives et sans porter atteinte à l’indépendance du pouvoir judiciaire, tout en garantissant la coopération entre les pouvoirs, conformément à la constitution, a souligné M. Daki.

Dans le cadre des efforts de mise en œuvre de l’indépendance du pouvoir judiciaire, sous la supervision de SM le Roi Mohammed VI, les efforts se sont poursuivis pour consolider cette indépendance à travers l’instauration des piliers et des structures du pourvoir judiciaire et le renforcement de l’indépendance du Ministère public vis-à-vis du pouvoir exécutif, a affirmé le responsable.

Cette réforme se poursuit à travers la consolidation de l’édifice de la justice, la défense de ses intérêts et ceux des individus et groupes, ainsi que des valeurs sacrées du Royaume, la lutte contre la criminalité et la promotion de la bonne application de la loi, de la justice et du procès équitable, a-t-il relevé.

Lire aussi
Une enquête transparente est nécessaire pour jeter toute la lumière sur l’affaire du dénommé Brahim Ghali

Le Ministère public, ouvert sur son environnement et considérant la communication comme essentielle pour la gestion de la chose judiciaire, a toujours veiller à interagir avec son environnement interne et externe, dans le but de promouvoir son image comme modèle d’indépendance de la justice et d’instaurer la confiance avec les citoyens, a-t-il assuré.

Dans le cadre de la diplomatie judiciaire, la présidence du Ministère public a conclu plusieurs partenariats et conventions de coopération avec des institutions similaires dans le monde, en plus des visites de plusieurs personnalités qui ont été l’occasion de présenter l’indépendance du pouvoir judiciaire au Royaume, a-t-il ajouté.

Le responsable a également rappelé les mesures proactives engagées par la présidence du Ministère public pour prévenir la propagation de la covid-19 et l’accélération de sa numérisation et des procès par visioconférence.

De son côté, le président de la Fondation diplomatique, Abdelati Habek a indiqué que cette rencontre offre l’occasion de mettre en avant le chemin parcouru par le Ministère public au Maroc vers la consolidation de son indépendance par rapport au pouvoir exécutif.

Ce nouveau parcours a renforcé l’image de la justice marocaine auprès des pays du monde, contribuant à l’amélioration du climat des affaires et au développement des investissements étrangers et de la coopération judiciaire internationale, a-t-il souligné.

LR/MAP

Voir aussi

El Guergarate Gambie

El Guergarate | Le Conseil national des élèves réitère son engagement en faveur de la défense de l’intégrité territoriale du Royaume

Les membres du Conseil national des élèves, en visite samedi au poste-frontière El Guerguarat, ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...