Palestiniens | Vers un nouveau dialogue avec les Américains

Palestiniens dialogue avec les Américains

Dialogue interpalestinien au Caire – Février 2021

L’accord entre le Fatah et le Hamas pour la tenue des premières élections palestiniennes en près de quinze ans est un passage obligé afin de relancer les relations avec les Etats-Unis et, à terme, des pourparlers avec Israël, estiment des analystes.

Après de nombreux reports et rumeurs, le Président palestinien Mahmoud Abbas a signé le 15 janvier, quelques jours avant l’entrée en fonction du nouveau président américain Joe Biden, un décret pour des élections législatives et présidentielles en mai et en juillet.

Les factions palestiniennes, en premier lieu les ténors du Hamas et du Fatah, ont fait un pas vers ces scrutins mardi 9 février, à la faveur d’un accord conclu au Caire sur les mécanismes cruciaux à leur tenue.

L’Autorité palestinienne, contrôlée par le parti laïc Fatah de Mahmoud Abbas, siège en Cisjordanie, occupée par Israël depuis 1967. Les islamistes du Hamas d’Ismaël Haniyeh règnent sur la bande de Gaza, territoire sous blocus israélien.

Ces deux voix n’ont pas réussi à contrecarrer l’administration de Donald Trump qui a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël, plaidé pour l’annexion de pans de la Cisjordanie et œuvré à la normalisation des relations entre l’Etat hébreu et plusieurs pays arabes.

Or la victoire de Joe Biden a poussé M. Abbas à s’engager dans des élections et à lancer un dialogue «sérieux» avec le Hamas, pour renouveler la légitimité des institutions palestiniennes, estime Ashraf Abou al-Houl, spécialiste du dossier palestinien au quotidien égyptien al-Ahram. Les pressions internationales pour relancer des pourparlers de paix entre Palestiniens et Israéliens ne se «concrétiseront pas sans une unité préalable des Palestiniens», dit-il à l’AFP, ajoutant que l’Egypte et la Jordanie ont multiplié les «efforts» pour favoriser le rapprochement Fatah/Hamas.

P. Zehr

Voir aussi

joe biden climat

Les États-Unis officiellement de retour dans l’accord de Paris

Les États-Unis sont officiellement revenus vendredi dans l’accord de Paris, au moment où l’administration du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.