Palestinien : Vote Abbas sans perspectives nouvelles

Palestinien : Vote Abbas sans perspectives nouvelles

Le Congrès du Fatah, le principal mouvement de l’OLP, vient de se réunir  à Ramallah pour la première fois depuis sept ans et il vient de réélire à sa tête Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne qui a 81 ans. Ce qui en dit long sur la paralysie du processus politique en Palestine et sur l’impasse de la relation avec Israël. Les jeunes Palestiniens, qui ont 18 ans aujourd’hui, n’ont jamais connu au pouvoir que Mahmoud Abbas depuis la mort d’Arafat en 2004. Il est le patron du Fatah, mais aussi de l’OLP et de l’Autorité palestinienne et tous les pouvoirs exécutifs sont concentrés entre ses seules mains. L’occupation israélienne de l’armée et des colons ne laisse à Mahmoud Abbas qu’un contrôle sur à peine 40% de la Cisjordanie, tandis qu’à Gaza, c’est le Hamas, la faction islamiste rivale qui contrôle le territoire, entièrement encerclé par Israël et totalement dépendant de l’Etat hébreu pour son approvisionnement et son économie. Il existe en revanche des voix plus fortes au sein même du Fatah et, en dehors, celles qui viennent notamment de la société civile et qui réclament d’abord un énorme effort contre la corruption qui continue de gangrener sérieusement la direction palestinienne, en particulier les cercles les plus proches de Abbas.

Il faudrait qu’Israël, de son côté, fasse preuve d’ouverture pour un retour au processus de paix. Or de ce côté-là, tout est gelé avec Benjamin Netanyahou, lui même otage de ses propres alliés nationalistes et religieux. Et ce n’est pas Donald Trump à la Maison Blanche qui tordra le bras aux dirigeants israéliens pour renégocier une solution à deux Etats. Tout cela ressemble, pour les Palestiniens et pour tous ceux qui souhaitent sortir de cette paix introuvable, à un immense gâchis.

Patrice Zehr

Voir aussi

Maroc-Mexique,Abdelfattah Lebbar,Delfina Gomez Alvarez,Affaires étrangères

L’ambassadeur du Maroc à Mexico s’entretient avec la ministre mexicaine de l’Éducation publique

L’ambassadeur du Maroc à Mexico, Abdelfattah Lebbar, a eu des entretiens avec la ministre de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.