Ouverture du Forum d’affaires de Laâyoune Maroc-EAU

Laâyoune,Maroc-EAU

Le Consul général par intérim des Emirats arabes unis (EAU) à Laâyoune, Issa Al-Balushi, a souligné lundi la détermination de son pays à s’engager dans le processus de développement dans les provinces du Sud du Royaume.

S’exprimant à l’ouverture des travaux du Forum d’affaires de Laâyoune -Emirats arabes unis, le diplomate émirati a salué la dynamique de développement intégré dans les régions du Sahara marocain, sous le leadership de .

M. Al-Balushi a relevé que la tenue de ce forum reflète l’excellence des relations fraternelles de longue date entre les deux pays, notant que cette nouvelle phase de bilatérale est tournée vers l’avenir à la faveur de la promotion des investissements qualitatifs, conformément à la vision des deux chefs d’Etat, et son frère SA Cheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyane, président de l’Etat des Emirats arabes unis.

Tout en se félicitant des chantiers de reformes lancés au Royaume sous la conduite éclairée de SM le Roi, le consul général des EAU à Laâyoune a réitéré le soutien de son pays au dans les divers foras internationaux et régionaux, en particulier sur la question de l’intégrité territoriale.

Sekkouri présente à Laâyoune les programmes “Awrach” et “Forsa” pour l’emploi et la création d’entreprises

Pour sa part, le secrétaire général du Conseil des investisseurs internationaux des EAU (UAEIIC), Jamal Saif Al Jarwan, a mis en avant les impacts tangibles du renforcement des liens commerciaux et économiques sur le partenariat stratégique bilatéral.

Les EAU et le sont animés par une forte volonté de booster leurs relations à la faveur de la mise en place de plusieurs mécanismes de , a fait remarquer M. Al Jarwan, ajoutant que l’UAEIIC vise l’exploration des opportunités d’investissements en vue de tisser des partenariats avec les pays amis.

Placé sous le haut patronage de , le Forum d’affaires de Laâyoune a pour objectifs de promouvoir la région auprès des opérateurs économiques émiratis et de les accompagner en matière d’investissements, de partenariats et d’échanges commerciaux.

Cet évènement, organisé par le Conseil régional de Laâyoune-Sakia El Hamra et l’Agence marocaine de développement des investissements et des (AMDIE), vise aussi à envisager de nouveaux partenariats d’investissement entre les secteurs privé et public maroco-émiratis dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, des mines, des énergies renouvelables, du BTP et du .

David Schenker souligne depuis Alger que les négociations sur la question du Sahara doivent se faire dans le cadre du plan marocain d’autonomie

Tenu sous le signe « Une nouvelle perspective, de nouveaux partenariats », le forum est marqué par l’organisation de plusieurs panels et ateliers thématiques au cours desquels des experts et hommes d’affaires marocains et émiratis discuteront les atouts et besoins du marché local dans des secteurs clés comme l’industrie à haute valeur ajoutée, l’agriculture et pêche maritimes, la logistique et transport, ainsi que les énergies renouvelables.

LR/MAP

Voir aussi

La Samir,Maroc,raffinerie samir

La “Samir” | Le dossier nécessite l’examen des différentes possibilités

Le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...