Nostalgie politique : «Leaders en papier»

Le parlementaire Mohamed Diidâa, du Groupe fédéral démocratique du travail, a encore fait une sortie médiatique fracassante à la Commission de l’Intérieur (Chambre des conseillers). Il a critiqué, mais sans les nommer, Driss Lachgar et Hamid Chabat qu’il a qualifiés de «Leaders en papier». Il a en outre béni l’âme de Abderrahman Bouabid et de Allal El Fassi et prié le Tout-puissant d’accorder une longue vie à Abderrahman Youssoufi et Bensaïd Aït Idder.

Le syndicaliste Abdelmalek Afaryat (FDT) s’est exclamé à son tour en rendant hommage à Zaïdi, Ben Barka et Bouabid: mais où en sont les dirigeants actuels succédant à ces disparus ?

Lire aussi
Religion, politique, Economie : L’arme du corps

Voir aussi

Covid-19,Maroc

Covid-19 | 4.963 nouveaux cas confirmés en 24H

Un total de 4.963 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) et 996 guérisons ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...