Maroc : Le BCIJ démantèle une cellule terroriste composée de cinq extrémistes

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a démantelé jeudi 5 septembre 2019, une cellule terroriste liée à « Daech » composée de cinq extrémistes, âgés entre 27 et 41 ans, s’activant dans les villes de Berkane et Nador.

Les cinq mis en cause ont planifié de rejoindre des camps d’une branche de « Daech » dans la région sahélo-saharienne, avant de décider d’adhérer à l’exécution d’opérations terroristes ciblant des sites sensibles dans le Royaume, a indiqué le ministère de l’Intérieur, ajoutant que des équipements électroniques et des armes blanches ont été saisis durant l’opération.

Le chef de la cellule terroriste a réussi à acquérir des compétences dans le domaine des explosifs, dans la perspective de se procurer les matières qui servent à la fabrication de charges explosives qu’il comptait utiliser dans ses projets destructeurs, a-t-on précisé de même source.

Mohcine Lourhzal

Terrorisme : La cellule de l’incroyable

Voir aussi

Parlement,Maroc,UE

Le Parlement organise lundi une plénière sur les positions du PE vis-à-vis du Maroc

Les deux chambres du parlement organisent lundi une plénière conjointe, consacrée à la discussion des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...