L’Initiative atlantique de SM le Roi, un puissant levier de transformation des économies du Sahel et de leur intégration dans l’économie mondiale

L’initiative internationale de SM le Roi pour favoriser l’accès des pays du Sahel à l’Océan Atlantique est un puissant levier de transformation des économies de ces pays et de leur intégration dans l’économie mondiale, a affirmé, samedi à Marrakech, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabés à l’extérieur, Karamoko Jean Marie Traoré.

S’exprimant lors de la Réunion ministérielle de coordination sur l’Initiative de SM le Roi Mohammed VI pour favoriser l’accès des pays du Sahel à l’océan l’Atlantique, le chef de la diplomatie burkinabè a souligné qu’”au-delà de l’expression d’une solidarité agissante, cette initiative est un appel à la reconnaissance des droits et des valeurs des pays sans littoral dans l’économie mondiale”.

“Le Burkina Faso accueille favorablement toute initiative visant à transformer sa continentalité en atout, car il est clair que nos pays sont restés longtemps appauvris du fait de politiques inappropriés”, a-t-il poursuivi, notant que l’initiative de SM le Roi s’inscrit parfaitement dans l’ambition des États du Sahel, de valoriser leurs énormes potentialités en minimisant le poids de l’enclavement à travers une politique d’intégration infrastructurelle efficace et porteuse de croissance.

Borrell donne une conférence à l’UEMF sur les responsabilités stratégiques de l’Europe dans le monde actuel

Mettant en avant la portée de cette Initiative Royale, le ministre burkinabè a indiqué que les pays du Sahel œuvreront “à son appropriation et à réussir ce chantier immense”.

Organisée à l’initiative du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, cette  réunion connait la participation, outre le chef de la diplomatie burkinabè, du ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’extérieur, Bakary Yaou Sangaré, du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabés de l’extérieur, Karamoko Jean Marie Traoré, ainsi que du Directeur général Afrique et Intégration africaine au ministère des Affaires étrangères, des Tchadiens de l’étranger et de la coopération internationale, Abakar Kourma.

A portée régionale et internationale, l’initiative Royale visant à favoriser l’accès des pays du Sahel à l’Océan Atlantique, a été annoncée dans le Discours Royal adressé à la Nation à l’occasion du 48ème anniversaire de la Marche Verte. Cette initiative s’inscrit dans le prolongement des efforts constants déployés par le Royaume du Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour une Afrique prospère.

Sebta | Quand l’AFP sacrifie la déontologie sur l’autel du sensationnalisme

Elle offre un potentiel sans précédent à même d’apporter des solutions adaptées pour renforcer l’intégration et la coopération régionales, la transformation structurelle des économies de ces pays frères et l’amélioration des conditions de vie de la population sahélo-saharienne, dans le cadre d’une approche novatrice et intégrée favorisant la stabilité et la sécurité de la région.

LR/MAP

,

Voir aussi

Afrique,Maroc,Océan Atlantique,Sahel

Le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Tchad expriment leur adhésion à l’Initiative Royale pour favoriser l’accès des pays du Sahel à l’Océan Atlantique

Les ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali, du Niger et du Tchad …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...