Le Commissaire aux Affaires politiques de l’UA salue l’engagement sans faille du Maroc dans la promotion de la démocratie

Le Commissaire aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (UA), Bankolé Adeoye, a salué, mardi à Rabat, l’engagement “sans faille” du Maroc dans la promotion de la démocratie.

Dans une allocution à l’ouverture des travaux du 2ème cycle de formation des observateurs africains des élections, qu’il co-préside avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, M. Adeoye a souligné que “le Royaume a fait preuve d’un leadership plein de ressources pour soutenir les élections démocratiques sur notre continent”, notant que le continent africain a fait des “progrès constants” dans la promotion de la démocratie.

M. Adeoye a également félicité et salué le leadership et le soutien apportés par le Royaume du Maroc au département des affaires politiques, de la paix et de la sécurité de l’UA.

Pour faire face aux différents problèmes rencontrés, qu’ils soient politiques, sociaux ou économiques, la “démocratie est la meilleure solution à tous ces problèmes”, a-t-il poursuivi.

Le Maroc, un partenaire historique et stratégique pour la Belgique et l’UE

Cette solution démocratique ne peut se faire que si toutes les composantes de la société africaine, à savoir les femmes, les jeunes, la société civile et d’autres travaillent ensemble pour le développement de l’Afrique, a-t-il affirmé, assurant que tous ont un rôle à jouer dans la construction de “l’Afrique que nous voulons”.

Et d’ajouter que ceci passe également par le respect de tous les droits humains, notamment le droit à la paix.

Ce 2ème cycle intervient dans ce sens, pour renforcer la démocratie en Afrique, à travers la formation d’observateurs électoraux, compétents, impartiaux et dévoués à la mise en place d’élections libres et démocratiques, a, par ailleurs, fait savoir M. Adeoye, appelant à continuer à investir dans des initiatives de formations telles que celle-ci.

Le Royaume du Maroc abrite du 23 au 26 mai le deuxième cycle de formation des observateurs africains des élections, une étape importante dans la consolidation du partenariat Maroc-Union africaine dans le domaine du soutien à la gouvernance politique en Afrique.

Relance | Fettah Alaoui souligne l’impératif d’avoir confiance dans les forces vives du Royaume

Suite au succès de sa première édition, ce 2ème cycle est également marqué par une augmentation du nombre des bénéficiaires, passant de 32 à 61, dont 41 observateurs issus des cinq régions du continent auxquels s’ajouteront 10 jeunes observateurs marocains.

LR/MAP

,

Voir aussi

Conseil Exécutif,UA,Maroc,terrorisme,séparatisme,milices armés,groupes armés

CE de l’UA | Le Maroc réitère le lien entre le terrorisme, le séparatisme, les milices armés et l’existence des groupes armés non étatiques

Le Maroc a réitéré, jeudi devant la 44eme session ordinaire du Conseil Exécutif de l’Union …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...