Le Chef du gouvernement préside la 2e réunion de la Commission nationale pour le développement numérique

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch a présidé, mercredi à Rabat, la deuxième réunion de la Commission nationale pour le développement numérique.

Lors de cette réunion, la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’Administration, Ghita Mezzour, a présenté un exposé actualisé sur “les orientations générales du développement numérique – Maroc digital 2030” et ce, suite aux rencontres organisées avec les membres de la commission en vue de collecter leurs propositions et avis afin de contribuer à l’enrichissement de la stratégie nationale pour le développement du numérique, indique un communiqué du département du Chef du gouvernement.

Cette stratégie entend permettre aux citoyennes et citoyens de bénéficier sur un pied d’égalité de prestations numériques, en veillant à ancrer les bonnes pratiques et à accompagner l’administration publique dans le chantier de sa transition numérique, souligne la même source, ajoutant qu’elle vise également à ériger le Royaume en pays producteur de solutions numériques, à créer des opportunités d’emploi à travers l’attraction des investissements et à accompagner les jeunes talents dans le domaine du digital.

L’accompagnement des startups du digital au centre des priorités du ministère de la Transition numérique

Dans ce sens, M. Akhannouch a affirmé que le gouvernement parie sur le renforcement de la digitalisation de l’Administration publique et sur le développement de l’économie numérique, en droite ligne des Hautes Orientations Royales et conformément aux engagements du programme gouvernemental.

Il a mis l’accent sur l’attachement du gouvernement à mettre en œuvre le chantier de la transition numérique de manière optimale, eu égard à son rôle important dans l’amélioration de la qualité des prestations des services publics, la création de richesses et le développement économique.

Cette réunion a été l’occasion de rappeler les deux axes fondamentaux des “orientations générales du développement numérique – Maroc digital 2030”, notamment la digitalisation des services publics qui vise à accélérer la cadence de numérisation des services publics en veillant à leur qualité, à travers une méthodologie centrée autour de l’usager, qu’il soit citoyen ou entreprise.

Il s’agit également de l’injection d’une dynamique nouvelle dans l’économie numérique en vue de développer des solutions numériques marocaines et créer de la valeur et des emplois. Ce pilier s’articule autour de trois principaux axes, à savoir le développement du secteur de l’offshoring, l’édification d’un écosystème dédié aux entreprises en développement et l’accompagnement de la digitalisation des petites et moyennes entreprises.

L’accord social apporte des mesures visant à améliorer le pouvoir d’achat des fonctionnaires du secteur public

Ont pris part aux travaux de cette deuxième réunion, des membres du gouvernement, ainsi que les membres de la commission, en plus des représentants des secteurs public et privé et des corps professionnels et experts.

LR/MAP

,

Voir aussi

Nasser Bourita,Shaya Zindani,Yémen

Entretien téléphonique entre Nasser Bourita et son homologue yéménite

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...