Lampedusa L’Europe s’organise

Le Parlement européen a donné son aval à la mise en place en décembre d’Eurosur, un système de surveillance des frontières de l’UE avec les pays de la Méditerranée destiné à prévenir les mouvements de migrants.

«Ce vote du Parlement européen ouvre la voie à l’entrée en opération d’Eurosur pour la fin de l’année», a commenté la Commissaire européenne en charge de la Sécurité, Cecilia Malmström, dans un communiqué. Cecilia Malmström a insisté sur l’aspect «prévention» de ce système. Eurosur doit permettre «d’éviter des tragédies» comme celle qui vient de se produire à Lampedusa où plus de 300 personnes ont péri dans le naufrage de leur bateau, a-t-elle déclaré. «Les Etats de l’UE doivent se montrer solidaires des migrants et des pays qui doivent faire face à des flux migratoires grandissants», a-t-elle insisté. Le chef du gouvernement italien, Enrico Letta, a demandé que les problèmes posés par les flux de migrants et de réfugiés soient discutés lors du prochain sommet des dirigeants de l’UE, les 24 et 25 octobre à Bruxelles.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.