Kenya/ COVID-19 | Le gouvernement accorde 2,5 millions de $ aux familles vulnérables

Kenya/ COVID-19 | Le gouvernement accorde 2,5 millions de $ aux familles vulnérables

Le programme de protection sociale mis en place pour soutenir les catégories défavorisées affectées par la pandémie de Covid-19 au Kenya a mobilisé un montant de 250 millions de shillings (environ 2,5 millions de dollars) qui a été distribué aux familles vulnérables, a annoncé samedi le président Uhuru Kenyatta.

Dans un discours télévisé depuis la State House, le président a précisé que l’argent a été envoyé directement aux familles via M-Pesa (système de transfert d’argent par téléphone mobile) pour parer à “tout détournement par les courtiers et les cartels qui dominaient autrefois”.

“L’argent entre les mains d’une famille restaure la dignité et donne aux gens le pouvoir de faire des choix économiques et de ne pas faire la queue et attendre les secours alimentaires”, a-t-il ajouté.

Le président a, par ailleurs, annoncé que 31 personnes de plus ont été testées positives au Covid-19 durant les dernières vingt-quatre heures, portant à 1192 le nombre total des cas confirmés dans le pays, qui compte à ce jour 50 décès.

M. Kenyatta a averti que les taux d’infection devraient augmenter et que le gouvernement a pris les mesures nécessaires pour juguler la propagation du virus.

“Le taux d’infections peut augmenter à la hausse si nous ne respectons pas les directives du ministère de la Santé”, a-t-il averti.

“J’ai dit à mes ministres que nous ne pouvons pas rester enfermés pour toujours. Mais si nous ouvrons le pays en levant les restrictions et que le virus continue de se propager, ce sera notre faute si nous ne prenons pas les précautions décrites”, a-t-il déclaré.

“Si nous suivons les mesures gouvernementales, nous allons vaincre le virus et nous allons lever les restrictions”, a assuré M. Kenyatta.

Le Kenya a pris des mesures proactives dès la déclaration du 3ème cas confirmé le 15 mars, en fermant les écoles, les lycées et les universités, ainsi que ses frontières, en décrétant un couvre-feu nocturne (de 19h00 à 5h00) et en déclarant obligatoire le port du masque faciale.

LR/MAP

Voir aussi

Tchad,Idriss Déby

Tchad | Obsèques à N’Djamena du président Idriss Déby

Les obsèques du président tchadien Idriss Déby ont eu lieu vendredi à N’Djamena, en présence …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.