Justice | Le frère de Moncef Belkhayat écope d’un an de prison

Justice | Le frère de Moncef Belkhayat écope d’un an de prison

Le tribunal de première instance de Casablanca, à Aïn Sebaâ a condamné, mercredi 22 avril 2020, le frère de Moncef Belkhayat, à un an de prison ferme, pour avoir violé les mesures liées à l’état d’urgence sanitaire et attenté à un agent de police. 

Ismaïl Belkhayat, frère de Moncef Belkhayat, ex-ministre de la jeunesse et des sports, est accusé d’avoir violé les dispositions de l’état d’urgence sanitaire, décrété par les autorités le 20 mars 2020, tout en portant atteinte à un fonctionnaire de l’Etat dans l’exercice de ses fonctions.

Ismaïl Belkhayat aurait en effet insulté deux agents de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) lors d’un contrôle d’identité dans le cadre des mesures préventives mises en place par Maroc pour faire face au nouveau Coronavirus (Covid-19).

LR

Voir aussi

Casablanca Report de la rentrée scolaire en présentiel et couvre-feu nocturne

Casablanca | Report de la “rentrée scolaire” en présentiel et couvre-feu nocturne

Le gouvernement a annoncé une série de mesures restrictives à Casablanca pour endiguer la propagation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.