Essaouira | Célébration de la Journée internationale de l’arganier

Essaouira,Fondation Mohammed VI,Arganier,FMVI-RSA,AREF

La pour la Recherche et la Sauvegarde de l’ (FMVI-RSA), l’Académie Régionale de l’ et de la Formation () de -Safi et la Direction provinciale de l’ nationale, du préscolaire et des sports à ont célébré la Journée internationale de l’ dans les écoles partenaires de la Fondation au niveau de la province d’ (Smimou, Takoucht et Ounagha), inscrites au Programme Energie Solaire en Arganeraie de la FMVI-RSA dans sa composante Cantines Scolaires Solaires.

Ainsi, une journée de préparation et de dégustation de plats variés cuits à l’énergie solaire a été organisée à cette occasion, ciblant essentiellement la sensibilisation des mères et femmes-arganières, à travers leurs enfants, à l’utilisation de l’énergie solaire en alternative à l’arrachage et abattage du bois d’argan, pour lutter à la fois contre le mode de cuisson quotidien au charbon impactant la santé humaine et contre la déforestation que vit l’arganeraie, indique un communiqué de la Fondation.

La composante « Cuiseurs solaires » de ce programme, initié et promu par la Fondation, réalisant une économie de bois d’argan estimée à 5 à 10 kg/jour/cuiseur, a reçu la labellisation COP 22 en 2016 et a valu à la Fondation le Premier Prix « Solutions Techniques » de la Women and Gender Constituency, organe observateur des ONG auprès de l’, rappelle la même source.

Lire aussi
Port d’Essaouira | Chute de 37% des débarquements de la pêche côtière et artisanale à fin novembre (ONP)

La composante a, par la suite, été inscrite au projet en cours de réalisation « FAREIDEC » (Femmes Arganières et Rurales Engagées pour le Développement économique inclusif et le Climat), en partenariat avec un consortium international pour le développement inclusif et climato-résilient des territoires et la reconnaissance du rôle des femmes dans la transition énergétique au cours duquel ont été créées, en 2021, deux coopératives féminines d’énergie de production locale des cuiseurs solaires, relève le communiqué.

Les femmes-arganières organisées en coopératives sont ainsi accompagnées pour une transition vers des modes de production et de gestion durables et pourront contribuer activement au développement de leurs territoires, en démontrant l’importance et l’efficacité de la prise en compte du genre dans les politiques Climat et les Objectifs du Développement durable, conclut la même source.

LR/MAP

Voir aussi

CONFINTEA VII,Marrakech,Education des Adultes

Marrakech | Ouverture de la 7ème Conférence Internationale sur l’Education des Adultes

Les travaux de la 7ème Conférence Internationale sur l’Education des Adultes (CONFINTEA VII) ont démarré, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...