Enfin la lettre de cadrage !

Tant attendue, la lettre de cadrage budgétaire de l’exercice 2014 a fini par tomber mardi 02 octobre dernier. Il en ressort quatre axes majoritaires que sont : l’accélération des grandes réformes structurantes ; le renforcement des mesures d’aides à l’investissement et partant, la création d’emplois ; le soutien de la cohésion sociale et enfin le maintien du déficit budgétaire et le niveau des réserves de changes à des seuils tolérables.

S’agissant du grand chantier de la fiscalité, il est prévu d’assurer une certaine équité de la fiscalité tout en garantissant l’élargissement de son assiette. La réforme de la taxe sur la valeur ajoutée n’est pas en reste. Le gouvernement a promis de soutenir sa neutralité et la généralisation du droit de déduction sans oublier pour autant l’amélioration des délais de paiement. La note de cadrage note également la fin des incitations fiscales. Pour ce qui est de la fiscalité agricole, les grands propriétaires et investisseurs seront désormais passibles de l’impôt.

Voir aussi

CCG : Hausse de 23% de l’activité en 2016

L’activité globale de la Caisse Centrale de Garantie (CCG), aussi bien en faveur des entreprises …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.