Flash Infos

Drogue Traque à Casablanca

Opération coup de poing contre les dealers à Casablanca. Dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue, les éléments de la police judiciaire du district d’Anfa ont mis fin, à la mi-juillet, à l’activité de deux fournisseurs de drogue.

Chira

Cette opération a permis d’arrêter en flagrant délit les deux dealers et de saisir vingt-neuf kilogrammes de chira, indique une source policière, précisant que les mis en cause livraient leur marchandise à des revendeurs à Casablanca.
Suite à une information sur la présence de deux fournisseurs de drogue, à bord d’une voiture Volkswagen Golf 3 au niveau du boulevard Al-Mouahidine (Ancienne médina), la Brigade des stupéfiants a procédé à une surveillance discrète des lieux, avant de procéder à l’arrestation des deux présumés dealers, originaires de Taounate.

Après une fouille du véhicule, à bord duquel les deux mis en cause se déplaçaient, les enquêteurs ont découvert 294 plaquettes de chira, soit 29 kg, que les deux fournisseurs s’apprêtaient à livrer à des revendeurs. Les mis en cause ont reconnu les faits retenus contre eux et avoué qu’ils travaillaient pour le compte de revendeurs à Casablanca, dont ils ignoraient l’identité, ajoutant qu’ils étaient simplement chargés d’acheminer la drogue d’Al Hoceima et de la livrer auxdits revendeurs.
Les services de police cherchent à identifier les commanditaires de ce trafic qui coordonnent par téléphone toute l’opération de livraison. Un avis de recherche a été lancé contre les revendeurs, indique la même source, ajoutant que les personnes arrêtées ont été présentées à la justice, le 25 juillet, pour détention et commercialisation de drogue. Pour rappel, en mai dernier, les éléments de la Brigade des stupéfiants du district d’Anassi avaient mis hors d’état de nuire un réseau de trafiquants de drogue en arrêtant ses trois membres et en saisissant 24 kilogrammes de chira.
Depuis un certain temps, de vastes opérations sont menées pour lutter contre le trafic de drogue. En effet, les opérations se multiplient pour démanteler les réseaux qui s’adonnent à cette activité illicite. Cependant, beaucoup d’entre elles n’aboutissent pas à l’arrestation des barons de la drogue. Car les mafias n’hésitent pas à employer de grands moyens pour assurer l’écoulement de leur marchandise et, surtout, pour ne pas tomber dans les filets de la police. Généralement, ces opérations coup de poing n’aboutissent qu’à l’arrestation des petits dealers.

Voir aussi

COVID-19 | Le thé sahraoui y laisse quelques plumes !

COVID-19 | Le thé sahraoui y laisse quelques plumes !

Le Covid-19 a non seulement mis à terre les économies de plusieurs pays développés. Le …

Un commentaire

  1. bravo la police de casa etcontinuer le grand travail pour le grand citoyen…….merci……..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.