Domaines de l’Etat : L’absence d’un code

Domaines de l’Etat : L’absence d’un code

La Cour des comptes fait état dans son rapport annuel de 2015, de la non élaboration d’un code des domaines de l’Etat, en vue de donner une définition du domaine privé de l’Etat et de déterminer le régime juridique qui lui est applicable et les procédures de sa gestion, ainsi que les instruments de sa valorisation et les outils de sa protection.
Le rapport, qui relève aussi le non recensement exhaustif du patrimoine domanial, pour une meilleure connaissance et maîtrise du portefeuille mobilisable, ajoute que les services gestionnaires ne disposent pas d’informations précises sur le foncier mobilisable au profit de l’investissement classé par destination et nature des secteurs productifs.
La structure foncière hétéroclite du domaine privé de l’Etat, de par son origine historique de propriété, complique davantage la mobilisation foncière, précise le rapport, ajoutant que ce patrimoine foncier est constitué de plusieurs catégories d’immeubles différents les uns des autres par leurs natures et les procédures de leur assainissement.
Le document souligne le non achèvement de l’assainissement de la situation juridique. Il fait état de l’analyse de l’effort d’immatriculation qui montre que 53% des immeubles sont immatriculés et que les immeubles en cours d’immatriculation constituent près de 41%, alors que le reste qui constitue 6% n’est pas encore immatriculé.
Le patrimoine foncier géré par la Direction des domaines de l’Etat est estimé à plus de 1,7 million de ha, selon la Cour des comptes. Par nature de sommier, un taux de 69%, soit 136 MMDH de ce patrimoine, est situé en milieu rural, 23% (128 MMDH) se trouve dans le périmètre suburbain et un taux de 8% (303 MMDH) dans le périmètre urbain, ajoute le rapport.
D’autre part, le contrôle de la gestion de la direction a permis d’enregistrer des carences et dysfonctionnements entachant la mobilisation du foncier de l’Etat, notamment les contraintes liées à la mobilisation du domaine privé de l’Etat, précise la même source.

Lire aussi
Driss Jettou : La gestion de l’AMO pâtit de différents dysfonctionnements

HD

Voir aussi

Bank Al-Maghrib,Marché boursier

Bank Al-Maghrib | Le dirham s’apprécie de 0,29% face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,29% face à l’euro et est resté quasi-stable face au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon