COVID-19 | En Syrie, la production d’hydroxychloroquine bat son plein

COVID-19 | En Syrie, la production d’hydroxychloroquine bat son plein

Dans un laboratoire pharmaceutique syrien, Rachid Al-Fayçal et son équipe travaillent d’arrache-pied pour produire la plus grande quantité d’, un médicament antipaludique sur lequel les autorités misent pour soigner les patients contaminés par le nouveau

Il n’y a pas encore de preuves avérées que ce dérivé de la soit efficace pour prévenir ou soigner la maladie de la , mais les médecins syriens, comme d’autres à travers la planète, l’utilisent désormais dans le pays en guerre. 

Le laboratoire privé de M. Fayçal, près de Homs (centre), fait partie des six établissements pharmaceutiques qui fabriquent le médicament en , pays qui a officiellement recensé 45 cas de contamination, dont trois décès. 

La demande s’est intensifiée après la crise du . Nous avons importé la matière première et avons commencé à le produire, indique le sexagénaire. 

Il explique que son laboratoire détient depuis 2016 la licence pour la fabrication de ce médicament, autrefois produit «en petite quantité en fonction des besoins du marché», notamment pour soigner le lupus. 

Lire aussi
Casablanca/ Covid-19 | Les autorités intensifient les campagnes de sensibilisation à Sidi Bernoussi

Dans une pièce voisine, des employés masqués assis autour d’une table rangent des tablettes de pilules dans leurs petites boîtes. 

En une semaine, l’usine a fabriqué 12 000 boîtes de 30 comprimés, mais l’objectif est d’atteindre les 40 000 boîtes dans les prochains jours. 

Cette quantité couvre la demande et même plus, garantit M. Fayçal. 

Avec AFP

Voir aussi

Banque mondiale,Sénégal,Finances

Banque mondiale | Le Sénégal obtient un appui de 300M

Le Sénégal a reçu un appui budgétaire de 300 millions de dollars de la Banque …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...