Commerce | Chine et USA réaffirment leur accord

Commerce | Chine et USA réaffirment leur accord

Ils s’écharpent à propos du coronavirus, mais s’entendent quand même sur l’économie: Chinois et Américains ont repris langue vendredi pour promettre d’appliquer leur accord commercial préliminaire, difficilement acquis en début d’année.  

Donald Trump, candidat à sa réélection en novembre prochain, a pu faire craindre la semaine dernière une reprise de la guerre commerciale qui a opposé les deux géants du Pacifique depuis la mi-2018.  

Mais après plus de quatre mois de silence, les négociateurs des deux pays se sont engagés vendredi, lors d’un entretien téléphonique, à mettre en œuvre leur accord commercial «de phase une».  

Après presque deux années de guerre commerciale à coups de droits de douane punitifs, les deux premières économies mondiales ont signé cet accord en janvier, juste avant la mise en quarantaine de la ville chinoise de Wuhan, berceau de l’épidémie de COVID-19.  

Aux termes de cet accord, l’administration Trump s’est engagée à surseoir à toute nouvelle hausse de droits de douane.  

Les Chinois de leur côté ont promis d’accroître de 200 milliards de dollars sur deux ans leurs achats de produits américains par rapport au niveau de 2017.  

Mais depuis, la pandémie, qui paralyse l’économie mondiale, a pu mettre en doute la capacité de la Chine à tenir sa promesse.  

Au point que le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a averti lundi qu’il y aurait «des conséquences très importantes» si Beijing n’honorait pas sa part du contrat.  

D’où l’importance du coup de fil qui a réuni vendredi (jeudi heure de Washington) le négociateur chinois Liu He, vice-premier ministre, et M. Mnuchin ainsi que Robert Lighthizer, représentant pour le Commerce.  

Les deux parties ont convenu «qu’en dépit de la crise sanitaire mondiale en cours, les deux pays rempliront entièrement en temps et en heure leurs obligations prises dans le cadre de l’accord», ont rapporté dans un communiqué les services de M. Lighthizer.  

«Les deux parties ont estimé que des progrès étaient réalisés en vue de créer les infrastructures publiques nécessaires à la réussite de l’accord», selon la même source.  

Les deux capitales se sont dites prêtes à «tout faire pour créer une atmosphère favorable à la mise en œuvre de leur accord économique et commercial préliminaire, en vue de parvenir à des résultats positifs», a abondé de son côté le ministère chinois du Commerce.  

Menaces de Trump  

Des signaux positifs qui tranchent avec les échanges acerbes entre les deux pays au sujet de la COVID-19.   

Donald Trump en personne a menacé la semaine dernière d’appliquer de nouvelles sanctions commerciales à la Chine, l’accusant d’être responsable de l’épidémie et de ses conséquences économiques.  

Son secrétaire d’État Mike Pompeo a évoqué dimanche des «preuves immenses» selon lesquelles le virus serait parti d’un laboratoire de Wuhan. Des déclarations jugées «démentes» par la télévision publique chinoise.  

La pandémie a donné en tout cas un coup d’arrêt à l’économie mondiale. Si l’activité redémarre en Chine à la faveur d’une quasi-disparition de la contagion, la chute de la demande en Europe et en Amérique du Nord est de mauvais augure pour les exportations de Beijing.  

Contre toute attente, ces dernières se sont redressées de 3,5 % le mois dernier, selon des chiffres publiés jeudi, après un plongeon de 17,2 % en début d’année.   

Les ventes de Beijing à l’étranger ont pu être aidées par la flambée des exportations de matériel médical pour combattre l’épidémie.  

Mais les importations ont reculé de 14,2 % en avril.  

«Les livraisons en provenance des États-Unis restent loin en dessous des niveaux nécessaires pour respecter l’accord» commercial avec Washington, souligne l’expert Nick Marro, du cabinet Economist Intelligence Unit.

Avec AFP

Voir aussi

Usa Trump Le Malais

USA | Trump le malais

Le président américain, Donald Trump, qui continue de nier sa défaite à l’élection américaine, participe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.