CFC : 80.000 emplois en perspective

Selon le directeur général de «Casablanca Finance City Authority», cité par le think tank anglais Oxford Business Group (OBG) dans sa dernière analyse, Casablanca Finance City (CFC) pourrait à terme contribuer au PIB annuel à hauteur de 1 à 2% et créer 80.000 emplois directs et indirects.

«CFC fait l’objet d’un intérêt croissant. Le nombre d’entreprises présentes dans la zone est passé de 10 au milieu de l’année 2013 à 33 en janvier 2014», rappelle OBG, citant à cet égard l’assureur AIG (américain) et la Société Générale (française), ainsi que des cabinets d’avocats internationaux tels que Baker & McKenzie, Duhamel Blimbaum ou encore BNP Paribas Regional Investment Company, une filiale de la banque française spécialisée dans les activités de banque de financement et d’investissement.

Voir aussi

CCG : Hausse de 23% de l’activité en 2016

L’activité globale de la Caisse Centrale de Garantie (CCG), aussi bien en faveur des entreprises …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.