dimanche 20 août 2017

Risque bancaire : S&P positif et prudent sur le Maroc

Le secteur bancaire marocain est très concentré et dépendant de Bank Al-Maghrib (BAM). C’est ce qui ressort de la dernière étude de l’agence de notation américaine Standard & Poor’s (S&P). Le rapport souligne également l’importance de la banque de détail au Maroc et la décélération des crédits qui réduit les déséquilibres économiques depuis le début de la décennie. Globalement, le secteur bancaire est noté «BBB-» par S&P en matière de solvabilité.

L’agence prévoit que les banques marocaines continueront de faire appel aux marchés financiers extérieurs en attendant de voir l’effet de la mise en place de nouveaux instruments, dont ceux de la finance islamique. Celle-ci devrait représenter 10% du total des parts de marché dans 5 ans.

Voir aussi

CIMAT : Clôture avec succès d’une émission

La société Ciments de l’Atlas (CIMAT), présidée par Anas Sefrioui, a clôturé avec succès l’émission …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.