Manœuvres militaires : Démarrage du Flintlock 2020 à Nouakchott

Manœuvres militaires : Démarrage du Flintlock 2020 à Nouakchott

Manœuvres militaires : Démarrage du Flintlock 2020 à Nouakchott

L’exercice militaire conjoint Flintlock 2020 a démarré lundi 17 février 2020 dans la ville mauritanienne d’Atar à 430 km au nord de Nouakchott.

1.600 militaires issus des armées de 34 pays africains et leurs partenaires ont pris part à cet exercice organisé depuis 2005 par le Commandement des États-Unis pour l’Afrique (AFRICOM). Parmi les pays africains qui prennent part à Flintlock 2020, on peut citer la Mauritanie, le Maroc, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Tchad, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Mali, le Niger, le Nigéria, le Sénégal et le Togo.

Les partenaires internationaux qui participent au Flintlock 2020, comprennent les Etats-Unis, l’Autriche, la Belgique, le Brésil, le Canada, la République tchèque, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, le Portugal, l’Espagne et le Royaume-Uni.

Flintlock est le plus important et le plus grand exercice annuel des Forces d’opérations spéciales de l’AFRICOM. Cet exercice militaire est conçu pour renforcer la capacité des principaux pays partenaires de la région à lutter contre les organisations extrémistes violentes, à protéger leurs frontières et à assurer la sécurité de leurs populations.

LR

Voir aussi

COVID-19/ Monde : La pandémie du coronavirus en chiffres

COVID-19/ Monde : La pandémie du coronavirus en chiffres

Ci-après le nouveau bilan sur l’évolution de la pandémie du Covid-19 dans le monde, qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.