jeudi 19 octobre 2017

Protection de l’enfant : Diligence princière

Princesse lalla meriem protocole cide maroc janvier 2015

Objectif : mettre en place un plan d’action relatif à l’impact de la ratification par le Maroc du 3ème Protocole facultatif à la CIDE.

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, Présidente de l’Observatoire national des droits de l’enfant, a présidé, dimanche 25 janvier à Rabat, la rencontre nationale «Pour la consolidation des mécanismes de protection des enfants». L’objectif de cette rencontre est de mettre en place un plan d’action permettant de définir l’impact de la ratification du troisième protocole facultatif à la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) sur les mécanismes nationaux de contrôle, de plaintes et de suivi des droits de l’enfant, y compris les rôles respectifs des institutions et mécanismes nationaux en charge des enfants et parvenir à la conclusion de Protocoles de coopération en vue de consolider le système national de protection juridique de l’enfance…
Dans une allocution prononcée au nom de l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE), Anissa Benbsir a rappelé les efforts déployés par le Maroc dans le domaine de la protection des enfants, citant la ratification par le Maroc du 3ème protocole facultatif de la Convention internationale des droits de l’enfant relative aux procédures de présentation des communications, les dispositions de la Constitution de 2011 qui accordent à la protection de l’enfant une importance vitale et l’adaptation de la législation nationale aux mécanismes et disposition des conventions internationales.

Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, a exprimé à cette occasion la volonté du ministère de déployer davantage d’efforts pour mettre en œuvre les Hautes instructions royales, les dispositions constitutionnelles, les engagements internationaux et la politique gouvernementale en matière de promotion et de protection des droits de l’enfant.
Bassima Hakkaoui, ministre de la Femme, de la Famille, de la Solidarité et du Développement social, a de son côté rappelé l’importance de cette rencontre qui coïncidait avec le 25ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant et qui intervenait suite à la tenue au Maroc du deuxième Forum mondial des droits de l’Homme. Elle a assuré que son département élaborera de nouveaux mécanismes et moyens de proximité en vue d’améliorer les procédures d’alerte, d’écoute et de protection des enfants contre toutes les formes de violence.
Le secrétaire général du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Mohamed Essabar, a quant à lui rappelé que les dispositions constitutionnelles garantissant la protection de l’enfant constituent un élément essentiel dans le processus de renforcement de l’arsenal juridique national en la matière. Hatem Kotrane, membre du comité des Nations unies des droits de l’enfant, a pour sa part présenté un aperçu sur le troisième protocole facultatif de la Convention internationale des droits de l’enfant.
Lors de cette rencontre, deux conventions de partenariat ont été signées. La première porte sur le renforcement de la coopération dans le cadre de la protection juridique des enfants auprès des tribunaux. La deuxième convention-cadre de partenariat concerne les mécanismes d’alerte et de veille pour la protection des enfants contre toutes formes de violence et d’exploitation.

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

Maroc/AXA Assurance : Une solution dédiée aux accidents du travail

AXA Assurance Maroc et AXA Assistance lancent une solution d’assistance spécifique aux accidents du travail …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.