jeudi 21 novembre 2019

Fès : Les projets écologiques fleurissent

A Fès, les initiatives et les projets à caractère écologique se multiplient dans l’objectif de renforcer la conscience collective de l’importance de la préservation de l’environnement, qui constitue aujourd’hui l’un des droits humains les plus fondamentaux.

La capitale spirituelle a été depuis toujours une ville verte, comme en témoigne le somptueux jardin »Jnane Sbil », qui a fait l’objet d’une vaste opération de réhabilitation. Cet espace a joué un rôle majeur dans l’histoire de Fès et constitué au fil des années un véritable poumon vert pour la médina, proclamée patrimoine mondial par l’UNESCO en 1981.

Jnan Sbil est un jardin réputé pour la variété de ses espèces botaniques et son infrastructure hydraulique (moulin et répartiteur d’eau, jets d’eau…). Aménagé au XVIIIe siècle par le sultan Moulay Abdallah, Jnan Sbil est le plus ancien jardin public de la ville.

Un autre projet viendra renforcer cette dynamique écologique dans la ville. Il s’agit du « jardin botanique » à Oued Fès. L’espace est à sa phase finale et qui devrait être opérationnel très prochainement, selon les responsables de la ville.

Le jardin botanique de Fès, fruit d’un partenariat entre la commune de Fès, l’université Sidi Mohamed Benabdellah, l’université euro-méditerranéenne et l’association du jardin botanique, est conçu selon une nouvelle vision à fort impact sur l’environnement au niveau de la cité Idrisside.

Étalé sur une superficie de 20 hectares, le jardin a des effets multiples et variés sur la région de Fès-Meknès et représente une valeur ajoutée pour l’observatoire régional des plantes. Il constitue aussi un espace pédagogique d’excellence dans le domaine de l’environnement.

Le parc « la source des oiseaux » (Ain Tyour) qui est en cours de réalisation sur la route de Meknès, la forêt urbaine »Taghat » et le projet de reboisement et de réhabilitation de la forêt de Dhar Mhraz et de la zone Ouislane sont autant d’initiatives qui devraient renforcer cette vocation écologique de la ville.

Parmi les plus grands projets écologiques inaugurés ces dernières années, figurent notamment le parc d’Amérique latine et la station de traitement des eaux usées, construite sur la route de Taounate dans le souci de protéger l’environnement.

Dans une déclaration à la MAP, le président du Forum marocain des initiatives environnementales, Abdelhai Rais, s’est félicité des diverses initiatives environnementales en cours de réalisation à Fès, appelant à la nécessité de renforcer la composante écologique sur le plan local en accélérant l’achèvement d’un certain nombre de projets.

Le forum se prépare pour la célébration l’année prochaine de la journée de la ville arabe, une manifestation que le Forum mettra à profit pour organiser un atelier en faveur des associations et des amicales des quartiers désirant échanger sur les espaces verts et le développement durable.

Dans le sillage de ces initiatives environnementales citoyennes, il y a lieu de souligner l’organisation, chaque année à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement, du prix de la meilleure initiative à Fès autour de 12 thèmes.

Avec MAP

Voir aussi

Essaouira classée dans le réseau mondial des villes les plus créatives au monde (UNESCO)

Essaouira classée dans le réseau mondial des villes les plus créatives au monde (UNESCO)

Le classement par l’UNESCO de la ville d’Essaouira dans le réseau des 246 villes les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.