samedi 19 août 2017

Corée du Nord : Meurtre chimique en Malaisie

Le meurtre du demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a été effectué à l’aide d’un produit chimique hautement toxique, connu sous le nom d’agent neurotoxique VX, assure la police malaisienne.

Le VX est classé comme une arme de destruction massive par l’ONU.

Indolore, inodore… et plus mortel que le gaz sarin, l’agent neurotoxique VX a été utilisé pour assassiner le demi-frère du dirigeant nord-coréen, assure la police malaisienne  en présentant les résultats d’une analyse toxicologique préliminaire. Des traces de VX, classé comme une arme de destruction massive par l’ONU, ont en effet été retrouvées dans des échantillons prélevés sur le visage et les yeux de la victime. Kim Jong-nam, un critique du régime le plus fermé au monde, a été empoisonné le 13 février à l’aéroport de Kuala Lumpur. L’homme de 45 ans a succombé sur le trajet qui le menait à l’hôpital. Des images de vidéosurveillance montrent qu’il a été approché par deux femmes qui lui ont apparemment projeté quelque chose au visage.

Les agences du renseignement de la Corée du Sud et des Etats-Unis soupçonnent les agents de Pyongyang d’être derrière ce meurtre. Trois suspects sont en détention provisoire: un Nord-Coréen et les deux femmes suspectées d’avoir commis l’attaque, une Vietnamienne et une Indonésienne. L’une d’elles semble souffrir des effets de l’agent chimique et est sujette à des vomissements, selon la police de Kuala Lumpur. La Malaisie recherche sept autres Nord-Coréens. Trois d’entre eux -un diplomate, un responsable d’une compagnie aérienne et une autre personne- se trouveraient toujours dans le pays. Les quatre autres l’auraient quitté le jour de l’assassinat.

Patrice Zehr

Voir aussi

Libye : Le cas du fils Kadhafi

La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a demandé l’arrestation immédiate de Saïf Al-Islam, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.