Technologies Vertes | Un partenariat pour mobiliser l’expertise des MRE

iresen badr ikken

Une convention de partenariat a été signée, mardi à Rabat, avec pour objectif d’identifier et mobiliser l’expertise des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le domaine des technologies vertes, et ce au profit des communautés scientifiques et académiques nationales.

Cette convention a été paraphée par la ministre déléguée chargé des Marocains Résidant à l’Etranger, Nezha El Ouafi, le ministre de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement, Aziz Rabbah et le Directeur Général de l’Institut de Recherche en Énergie Solaire et Énergies Nouvelles (IRESEN), Badr Ikken, dans le cadre d’une cérémonie, initiée en mode hybride, pour présenter le programme de mobilisation des compétences dans le domaine des technologies vertes.

A travers ce partenariat, les trois acteurs ont ainsi décidé de joindre leurs forces afin de faciliter et de catalyser le grand potentiel de transfert de savoir et de savoir-faire dans le domaine des énergies renouvelables et en optimiser l’impact sur l’économie nationale.

Intervenant à cette occasion, Mme El Ouafi a indiqué que la signature de ce cadre de partenariat vise à institutionnaliser la coopération entre les deux départements ministériels et l’IRESEN dans la perspective de la mise en œuvre du programme de mobilisation des compétences dans le domaine des technologies vertes.

Ce programme, a poursuivi la ministre, constituera une plateforme idoine à même de mobiliser les compétences des MRE experts en développement durable et en économie verte ainsi que leur mise en relation.

Le nouveau cadre permettra également de consolider les contributions de ces experts dans les grands chantiers initiés au Maroc et qui ambitionnent de garantir un développement économique durable du Royaume, a-t-elle noté.

De son côté, M. Rabbah a appelé à conjuguer les efforts afin de mettre en exergue et valoriser les compétences des Marocains, y compris ceux résidant à l’étranger dans tous les domaines, et particulièrement en matière de développement des énergies renouvelables et de verdissement de l’économie.

Ce nouveau programme vient en effet consolider la position du Maroc à l’échelle mondiale et permettra d’enclencher une nouvelle ère de partenariats avec des entreprises étrangères et des centres de recherches étrangers, afin de contribuer au développement durable du Royaume.

Pour sa part, M. Ikken a fait savoir que plusieurs experts marocains résidant à l’étranger dans le domaine des technologies vertes représentant plus de 20 pays ont répondu présents à cette cérémonie, organisée en hybride.

L’objectif étant d’étudier les opportunités de contribution aux différents programmes de développement durable au Maroc, a-t-il souligné, faisant part de la volonté de ces experts et chercheurs de partager leurs acquis et compétences avec leurs concitoyens, et faire bénéficier de leur expertise, les porteurs de projets et les chercheurs marocains.

Cette journée a constitué aussi l’occasion d’annoncer les premiers fruits dudit programme, à savoir le lancement de la base de données « GreenCONNECT » permettant la mise en relation des experts Marocains résidant à l’étranger dans le domaine des énergies renouvelables avec la communauté scientifique nationale.

Il s’agit aussi de la mise en place d’un programme de mentorat entre les experts Marocains résidant à l’étranger et les porteurs de projets dans le domaine des technologies vertes au Maroc (chercheurs, stagiaires, doctorants…), ainsi que du lancement d’un concours pour primer les experts Marocains résidant à l’étranger.

Le programme national de mobilisation de compétences des Marocains résidant à l’étranger a été adopté par le conseil de gouvernement en janvier 2021. Ce programme qui vise l’institutionnalisation de la mobilisation de ces compétences, permettra la mobilisation de 10.000 compétences et 500.000 investisseurs à l’horizon 2030, afin de renforcer leur contribution aux chantiers du développement du Royaume.

LR/MAP

Voir aussi

Trophée de l’Africanité | Un sommet pour renforcer les liens économiques africains

Les participants au second sommet de l’Africanité ont plaidé, mercredi à Casablanca, pour le renforcement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.