Signature d’un accord de partenariat portant sur l’amélioration du modèle pédagogique des établissements d’enseignement

Institut français du Maroc,Education,Enseignement,Martin Chenot

Un accord de partenariat a été signé, mercredi, entre la direction provinciale de l’Education et de la formation de la préfecture d’arrondissement de Casablanca-Anfa et l’Institut français de Casablanca portant sur l’amélioration du modèle pédagogique des établissements d’enseignement.

Cet accord a été signé par la directrice provinciale de l’Education et de la formation, Bouchra Aaraf, et le directeur de l’Institut français de Casablanca, Martin Chenot, en présence notamment de plusieurs acteurs dans le domaine éducatif, culturel et artistique.

Les deux parties signataires s’engagent en vertu de cet accord à renforcer les relations de coopération dans le cadre d’un partenariat fructueux avec pour objectifs la mise en œuvre des dispositions de la Loi-cadre 51.17 et la réalisation de plusieurs projets stratégiques de nature à promouvoir les ressources humaines et améliorer la qualité de l’enseignement.

Dans une déclaration à la MAP, Mme Aaraf a indiqué que ce partenariat contribuera à renforcer les capacités des élèves à maîtriser la langue française à travers des cours de soutien pédagogique.

Grace à cet accord, les étudiants, les cadres pédagogiques et administratifs pourront bénéficier des programmes proposés par les différents services de l’Institut français notamment les médiathèques et le musée du numérique, en plus d’autres activités à caractère éducatif, culturel et artistique, a-t-elle précisé.

Mme Aaraf a également souligné que cette initiative constitue une occasion idoine pour assurer la formation des enseignants de français, des formateurs et des inspecteurs pédagogiques surtout dans des matières non linguistiques, l’enseignement primaire et numérique, les médiathèques, les écoles de la deuxième chance, la culture scientifique et technique.

Pour sa part, M. Chenot a relevé l’importance de cet accord qui revêt un caractère pédagogique avec pour objectif de contribuer à la formation des étudiants et des enseignants de la direction provinciale de Casablanca-Anfa en mettant à leur disposition tous les moyens dont dispose l’Institut.

Il a, en outre, indiqué que l’accord conclu permettra d’établir un jumelage entre l’institut français et le Centre Bachiri de l’éducation et la formation en vue d’échanger des activités et mettre à la disposition des artistes, des intellectuels et des écrivains les équipements nécessaires.

Le Centre qui relève de la direction provinciale comprend plusieurs salles réservées notamment à l’exercice des activités musicales, d’arts plastiques, de théâtre en plus de la photographie et le cinéma.

LR/MAP

Voir aussi

Tramway wifi,STRS

Rabat-Salé | Le wifi gratuit à bord du tramway à partir du 31 mai

La société du Tramway de Rabat-Salé (STRS) lancera, lundi, un nouveau service de wifi gratuit …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.