NARSA | Remise d’équipements à la Gendarmerie Royale et à la DGSN

Le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a présidé, mardi à Rabat, une cérémonie de remise d’équipements à la et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale () destinés au renforcement de la sécurité routière.

Dans le cadre de l’amélioration des indicateurs de comportement des usagers de la route en dehors du milieu urbain, et l’élargissement du parc d’équipements de contrôle routier, la a reçu 120 radars mobiles de dernière génération pour un coût de 9,1 millions de dirhams et 36 véhicules utilitaires pour le déploiement des unités de radars mobiles (5,8 millions DH). Ces radars ont un rayon d’action à plus de 1.000 mètres avec une vitesse maximale détectée de 250 km/h.

De son côté, la DGSN a reçu 110 cyclomoteurs 750 CC et 20 cyclomoteurs 1250 CC en plus de 13 véhicules utilitaires pour un coût total de 24.255.847 DHS.

La remise de ces équipements s’inscrit dans le cadre du projet de création d’unités mobiles de contrôle des infractions au code de la route en milieu urbain avec pour objectifs notamment d’améliorer les indicateurs de comportement des usagers de la route en milieu urbain dans les villes de Rabat, Témara, Salé, Kénitra, Casablanca, Fès, Tanger, et Agadir.

Ces équipements permettront aussi de détecter les infractions au code de la route commises en dehors des points de contrôle, lutter contre la hausse de l’indicateur de mortalité des accidents de la route en milieu urbain et contre les comportements dangereux des usagers de la route en milieu urbain.

Ils contribueront aussi au renforcement de la présence des agents de contrôle et les mécanismes de répression des infractions au code de la route en milieu urbain.

Dans une déclaration à la presse, M. Abdeljalil a souligné que la remise de ces équipements de contrôle de la vitesse à la et à la Direction générale de la Sûreté nationale a pour objectif de contribuer à la réduction du nombre des accidents graves et mortels.

Arrestation à Nador de six ressortissants turcs en possession de passeports falsifiés

De son côté, le directeur général de l’Agence nationale de sécurité routière (), Benacer Boulaajoul, a indiqué dans une déclaration similaire que cette démarche s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre du Plan National de Surveillance 2022-2024 avec pour ambition d’encadrer le comportement des usagers de la route afin de réduire le nombre de morts et de blessés graves résultant des accidents physiques de la circulation.

Peu avant cette cérémonie, le ministre des Transports et de la Logistique avait présidé les travaux de la 6ème session du Conseil d’Administration de l’Agence Nationale de la Sécurité Routière (), dont l’ordre du jour comprenait la présentation d’un rapport sur les activités et comptes de l’Agence pour l’année 2021.

A cette occasion, M. Abdeljalil a salué les efforts déployés par l’ensemble des acteurs impliqués dans la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Sécurité Routière 2017-2026.

A cet égard, le ministre a relevé que malgré la baisse du nombre de morts et de blessés graves, les chiffres restent en deçà des attentes et des objectifs tracés, appelant à cet égard à davantage d’efforts et de mobilisation des acteurs institutionnels, professionnels et des composantes de la société civile.

Dans ce contexte, M. Abdeljalil a fait observer que les récents ayant impliqués des autobus de transport public de passagers, nécessitent la prise de mesures profondes et efficaces dans les meilleurs délais, soulignant que la nature du service public de ce secteur nécessite l’adoption d’un programme de travail basé sur une approche réformatrice à tous les niveaux, ainsi que l’implication et la concertation de toutes les parties prenantes et acteurs institutionnels et professionnels, qu’il s’agisse du cadre législatif et aspect réglementaire, processus de contrôle et de répression, programmes de formation et de formation continue ou de communication pour les conducteurs professionnels.

Selon M. Abdeljalil, le ministère du Transport et de la Logistique annoncera prochainement un plan intégré pour accroître la sécurité des transports publics pour les voyageurs, qui est actuellement en cours de préparation par le ministère en coordination avec la .

Ouarzazate | Un policier contraint de tirer une balle pour interpeller un conducteur qui a forcé des barrages de contrôle

D’autre part, le ministre a fait savoir que malgré les contraintes liées à la pandémie de Covid-19, la NARSA a continué d’assurer le service public aux citoyens et aux professionnels en parallèle à la mise en place de ses structures aux niveaux central, régional et local.

A cet égard, depuis deux ans, la NARSA a réussi le lancement de nombreux projets importants et ambitieux, tels que l’accord signé avec le Groupe Barid Bank et Barid Cash, la révision des questions pour l’obtention du permis de conduire, la préparation du système informatique de gestion des permis de conduire et d’immatriculation des véhicules, et la mise en place d’un programme de renouvellement du parc et de broyage outre un programme de formation des chauffeurs professionnels et la poursuite du suivi automatisé des infractions par l’installation de radars de nouvelle génération et d’autres projets structurés qui auront un impact positif sur les différents domaines d’intervention de l’agence.

D’autre part, le ministre a souligné qu’il reste encore de nombreux défis à relever, car le suivi des ateliers de numérisation et la suppression du caractère physique des procédures font partie des ateliers importants qui permettront l’amélioration des services, en plus d’accorder une grande importance aux chantiers d’éducation routière et à la poursuite de la mise en œuvre d’un programme de renouveau du parc, le programme de formation initiale et continue des chauffeurs professionnels et le programme des aménagements de sécurité routière.

Les enjeux stratégiques les plus importants dans le domaine de la sécurité routière se traduisent également par l’accompagnement des collectivités territoriales à travers la mise en œuvre de projets dans le cadre du et la poursuite de l’équipement des organismes de surveillance routière, en plus d’accorder une grande importance à la recherche scientifique, à la surveillance et à l’analyse sécurité routière nationale.

LR/MAP

Voir aussi

Forces Armées Royales,5+5 Défense

Les FAR déterminées à promouvoir l’esprit de coopération de l’Initiative 5+5 (Général Belkhir El Farouk)

Les Forces Armées Royales (FAR) demeurent déterminées à participer à la promotion de l’esprit de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...