Maroc-Turquie Toujours le déficit commercial

Depuis l’entrée en vigueur en 2006 de l’accord de libre-échange, offrant au Maroc et à la Turquie un cadre propice pour asseoir un partenariat durable et renforcer les échanges commerciaux respectifs et les flux d’investissements, la valeur du commerce extérieur entre les 2 pays a enregistré une nette amélioration estimée à 100% au cours des 5 dernières années, avec une diversification notable des produits. Toutefois, cette croissance dans les échanges ne profite pas équitablement aux 2 pays.

En effet, à fin mars 2013, la valeur des importations marocaines en provenance de la Turquie a atteint 2,66 MMDH, alors que les exportations marocaines vers la Turquie peinaient à franchir la barre de 768 MDH. Le déficit commercial Maroc-Turquie a ainsi dépassé les 1,89 MMDH à fin mars 2013. Les importations marocaines en provenance de la Turquie sont diversifiées. Elles sont composées principalement de voitures industrielles (318MDH), de demi-produits en fer ou d’aciers non alliés (196 MDH) et de tissus et fils de coton (190 MDH). En revanche, l’offre exportable marocaine reste limitée et peu diversifiée. Elle se compose essentiellement de voitures de tourisme (362 MDH), de phosphate (114 MDH) et d’acide phosphorique (88 MDH).

Voir aussi

Inwi : Fin de mandat pour Frédéric Debord

Au terme du Conseil d’administration (CA) de Wana Corporate, sous la présidence de Nadia Fassi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.