Le Souverain lance plusieurs projets liés à la sécurité aérienne

Le Souverain lance plusieurs projets liés à la sécurité aérienne

Après avoir inauguré le projet d’extension, de réaménagement et de modernisation du Terminal 1 de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, le Souverain a procédé au lancement de la mise en service du nouveau Centre de Contrôle Régional de la sécurité de la navigation aérienne d’Agadir.

Ce nouveau centre permet de décentraliser le service de contrôle aérien et d’augmenter la capacité d’accueil de l’espace aérien marocain en matière de survol. Il vient s’ajouter à celui de Casablanca, inauguré par le Souverain le 14 décembre 2007. Il devra participer également à la réduction des risques de perturbation en cas d’indisponibilité du Centre Régional de Casablanca. Edifié sur une superficie globale de 3 hectares, à proximité de l’aéroport Agadir Al-Massira, le nouveau Centre (186,10 MDH) dispose d’infrastructures modernes et d’équipements technologiques de dernière génération. Il assurera, avec celui de Casablanca, la sécurité du trafic aérien des aéronefs qui empruntent l’espace aérien marocain.

Autres projets inaugurés ce même jour par Sa Majesté le Roi, les aérogares des aéroports de Guelmim (273,5 MDH), Zagora (106,03 MDH) et Errachidia Moulay Ali Cherif (82,10 MDH).

Le projet de développement de la nouvelle aérogare de l’aéroport de Guelmim a consisté en la construction d’une nouvelle aérogare sur une superficie de 7.000 m2, avec une capacité annuelle de 700.000 passagers, l’édification sur une superficie de 2.000 m2 de bâtiments administratifs et techniques, l’extension et la mise à niveau de l’aire de mouvement des avions, le renforcement de la piste d’envol et l’aménagement d’un parking avions pouvant accueillir 4 avions moyen-courrier.

Quant au projet de développement de l’aéroport de Zagora, il a porté essentiellement sur la construction d’une nouvelle aérogare d’une capacité d’accueil de 250.000 passagers par an, l’édification d’une tour de contrôle et de divers bâtiments techniques et administratifs, l’allongement et l’élargissement de la piste d’envol et l’extension et le renforcement du parking avions.

Le projet de développement de l’aéroport Errachidia Moulay Ali Cherif, a, pour sa part, consisté en la construction d’une nouvelle aérogare d’une superficie globale de 3.500 m2, pouvant accueillir jusqu’à 300.000 passagers par an et contribuer, ainsi, à la dynamisation de l’activité touristique dans la région.

ML

Voir aussi

Peinture de bâtiment,Industrie,Commerce,Economie

Retrait des jetons de peinture | Le délai prend fin le 30 avril

Le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique a rappelé, mercredi, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.