Le Président William Ruto “coupe les ponts” avec les séparatistes de la pseudo “RASD”

La décision du Président de la République du Kenya, M. , de révoquer la reconnaissance de la pseudo “RASD” a fait la Une des kényans qui relèvent que cette décision “coupe les ponts” avec les séparatistes et marque une nouvelle ère de coopération entre Nairobi et Rabat.

Ainsi, “Daily Nation” écrit qu’au lendemain de son investiture, le président Ruto “coupe les ponts” avec les séparatistes, soulignant que la révocation de la reconnaissance de la pseudo “RASD” constitue la première décision majeure de en matière de politique étrangère, quelques heures après avoir prêté serment en tant que 5ème président du Kenya.

Le président Ruto a déclaré que le Kenya mettra fin à la représentation de la république fantoche à Nairobi et soutiendra le , ajoute le grand tirage, précisant que le chef de l’Etat kényan a annoncé cette position à l’issue de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, qui lui a remis un message de félicitations de Sa Majesté le .

5 dates clés dans les relations Maroc-UA

Dans cette démarche, le Kenya emboîte le pas aux États-Unis, souligne l’auteur de l’article, faisant observer que cette décision suggère que le Kenya pourrait établir une mission diplomatique complète à Rabat.

Dans la même lignée, “The Standard” écrit que le président Ruto rompt les liens du Kenya avec la république fantoche.

“Le Kenya annule sa reconnaissance” de la pseudo “RASD” et “entreprend des mesures pour fermer sa représentation dans le pays,” a écrit Ruto dans un tweet cité par la publication, qui ajoute que le président a souligné la centralité des Nations Unies en tant que mécanisme exclusif pour trouver une solution durable au conflit artificiel.

De son côté, “The Star” écrit que le président Ruto a déclaré que le Kenya a décidé d’accélérer ses relations avec le dans plusieurs domaines, dont notamment le commerce, l’agriculture, la , le tourisme et l’énergie.

“Le Kenya soutient le cadre des Nations Unies en tant que mécanisme exclusif pour trouver une solution durable au différend sur le ”, a écrit le président sur son compte tweeter officiel, ajoute le journal, précisant que les déclarations du président kényan sont intervenues après avoir reçu un message de félicitations de Sa Majesté le .

Soolking, au coeur d'une grande polémique au Maroc

Pour sa part, “The Citizen” écrit que le président Ruto a pris ses distance avec la reconnaissance de la pseudo “RASD”, affirmant que le Kenya ne soutient que les initiatives de paix entreprises dans le cadre des Nations Unies.

Il a en outre noté que le Kenya a entamé le processus de fermeture de la représentation de la république fantoche au Kenya, ajoute le journal, qui rapporte que le nouveau président kényan a reçu un message de félicitation de SM le Roi, à la suite duquel il a “décidé d’annuler la reconnaissance” de la pseudo “RASD”.

Le journal électronique “Kenyans” écrit, pour sa part, que le président “a clairement indiqué que le Kenya ne reconnaissait plus la pseudo “RASD”, ajoutant qu’il a déclaré avoir entamé le processus de la fermeture de la représentation de la république fantoche à Nairobi.

LR/MAP

Voir aussi

ONU,Antonio Guterres,Irak,Bagdad

Irak | Le SG de l’ONU se dit “préoccupé”, exhorte les parties au dialogue

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a indiqué, lundi, suivre “avec préoccupation les manifestations” …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...