Le dialogue avec les représentants des syndicats de l’enseignement a permis de définir les dossiers prioritaires

Éducation nationale,syndicats,Maroc

Le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, a souligné, mardi à Rabat, que le dialogue engagé avec les syndicats de l’enseignement a permis de définir les dossiers prioritaires.

« Nous avons tenu une série de réunions avec les représentants des syndicats de l’enseignement, dans un climat de confiance mutuelle », a déclaré Benmoussa, qui répondait à des questions orales à la Chambre des Conseillers sur l’actuelle rentrée scolaire, notant que la cinquième réunion a été tenue ce mardi et que les discussions ont permis de définir les principales questions qui seront discutées.

Dans ce sens, le ministre a rappelé qu’un comité technique, composé de représentants du ministère, d’organisations syndicales les plus représentatives, de professeurs et des cadres des académies, avait tenu auparavant une réunion au cours de laquelle le ministère a exprimé sa disposition à résoudre ce dossier, dans le cadre d’une approche participative visant à trouver des solutions innovantes et adaptées.

« Le ministère continuera à tenir ces réunions de façon régulière, avec la ferme volonté d’élaborer une vision commune qui défend les intérêts des femmes et des hommes de l’enseignement et participe à la promotion de leurs conditions sociales et matérielles, prenant en compte la nouvelle loi-cadre, le nouveau modèle de développement et le programme gouvernemental », a souligné M. Benmoussa.

Lire aussi
Nouvel An 2022 | Covid-19 n’aura pas raison de la joie de vivre des Marocains !

Le ministre a, en outre, indiqué qu’il avait reçu les secrétaires généraux des syndicats les plus représentatifs du secteur, immédiatement après sa nomination à la tête du ministère, et qu’il leur a exprimé sa volonté d’adopter une approche participative dans la gestion des enjeux du secteur de l’éducation et d’institutionnaliser le dialogue pour garantir une adhésion globale au chantier de réforme du système éducatif.

 Benmoussa a d’autre part affirmé que le projet de statut des fonctionnaires du ministère fait partie des dossiers qui ont été évoqués avec les représentants des syndicats, et qu’un accord a été trouvé sur nombre de points et d’objectifs qui seront la base des discussions qui démarreront à partir de janvier prochain.

LR/MAP

Voir aussi

Casablanca,faux pass vaccinaux,DGSN

Casablanca | Interpellation de 8 individus dans une affaire de falsification de pass vaccinaux

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont interpellé, mercredi, huit …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...