Lancement de l’application «Wiqaytna» | Le Reporter l’a testée pour vous

Lancement de l’application «Wiqaytna» | Le Reporter l’a testée pour vous

Le ministère de la Santé a annoncé, lundi 1er juin 2020, le lancement d’une application mobile pour la maîtrise de la chaîne de contamination au nouveau Coronavirus (Covid-19), baptisée Wiqaytna (notre protection). Le Reporter l’a testée pour vous.

Tout d’abord, il y a lieu de préciser que cette application créée conjointement par les ministères de la Santé et de l’Intérieur, en collaboration avec l’Agence du Développement du Digital (ADD) et l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunication (ANRT), avec la contribution bénévole et volontaire d’entreprises marocaines expertes dans leurs domaines, est téléchargeable gratuitement sur smartphone quel que soit le système d’exploitation (Android ou IOS), via le lien suivant: http://www.wiqaytna.ma

Wiqaytna vient ainsi renforcer le dispositif existant mis en place par le Maroc pour la prise en charge rapide des cas contacts, c’est-à-dire toute personne ne présentant actuellement aucun symptôme qui a été exposée à un cas confirmé d’infection au nouveau Coronavirus (Covid-19).

Simplicité, ergonomie, sécurité…

Le mode de fonctionnement de la nouvelle application marocaine de traçage des contaminations au Covid-19 est basé sur la technologie Bluetooth. Elle notifie ses utilisateurs en cas de proximité physique prolongée avec un autre utilisateur qui s’avère positif au virus dans les jours qui suivent le contact.

A la suite de cette notification, les équipes du ministère de la Santé évaluent le risque d’exposition et entrent en contact avec le cas notifié, par le biais d’un texto (SMS), lui indiquant qu’il s’est trouvé dans une zone, ou a été en contact avec une personne ou un groupe d’individus porteurs du Covid-19.

Autre point important à souligner, c’est que Wiqaytna est une application qui n’est pas obligatoire. Libre à vous de la télécharger ou non. Si vous décidez de l’utiliser, sachez que l’application est disponible gratuitement sur les magasins virtuels AppStore sur iPhone et Google PlayStore sur les téléphones sous Androïd.

Une fois Wiqaytna téléchargée, vous découvrirez une interface simple d’utilisation. Au premier démarrage de l’application, des informations s’affichent sur les derniers statistiques et chiffres du ministère de la Santé sur l’évolution de la situation épidémiologique du Covid-19 au Maroc.

Sachez en outre, que Wiqaytna s’active et se désactive selon votre bon vouloir. Pour la faire fonctionner, il suffit de l’activer en activant le Bluetooth de votre Smartphone ou Iphone. Le seul pré-requis, c’est qu’il faut maintenir le Bluetooth activé pour que l’application fonctionne correctement. C’est en effet grâce au bluetooth que votre téléphone repèrera les autres téléphones à proximité et donc de potentiels malades ayant installé Wiqaytna.

En cas de contact avec une personne porteuse du Covid-19, vous recevez en moins de 24 heures, une notification vous invitant à vous placer en isolement, contacter votre médecin ou les équipes d’Allo Yakada relevant du ministère de la Santé.

Comme expliqué par les responsables du ministère de la Santé, Wiqaytna est d’une grande utilité dans la mesure où elle permet de détecter et tracer les personnes ayant été en contact avec d’autres individus atteints du Covid-19. Il s’agit principalement des lieux publics comme les transports en commun, où il est quasi-impossible d’identifier les gens avec qui nous sommes en contact rapproché.

Que ceux qui craignent un usage malencontreux des données personnelles contenues dans leurs téléphones portables soient tout de suite rassurés. L’application Wiqaytna repose sur un principe fondamental, l’anonymat. A aucun moment, nous ne serez invités à divulguer votre nom ni vos coordonnées personnelles, mis à part votre âge, sexe et ville de résidence. Pour davantage de sécurité, l’application Wiqaytna n’utilise pas la technique dite de géo-localisation.

Sachez enfin, que les données stockées par l’application Wiqaytna seront automatiquement supprimées dès l’annonce de la fin de la pandémie.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

L’ONCF organise le 7è cycle de formation au profit des réseaux africains

L’ONCF organise le 7è cycle de formation au profit des réseaux africains sur la maintenance de la voie

L’Office national des chemins de fer (ONCF) organise, du 09 au 20 novembre à distance, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.