Gilets jaunes : Les annonces d’Emmanuel Macron

Gilets jaunes : Les annonces d’Emmanuel Macron

Le président français Emmanuel Macron a plaidé, lundi soir, pour «une France qui puisse vivre dignement de son travail» en annonçant une série de mesures visant la valorisation du pouvoir d’achat dont les «Gilets jaunes» font leur cheval de bataille depuis quatre semaines.

Voici les principales annonces du président français.

– Salaire minimum: il “augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu’il en coûte un euro de plus pour l’employeur”, a annoncé le chef de l’Etat. Le salaire minimum est d’un peu moins de 1.200 euros net par mois. La hausse, qui incombera donc in fine aux finances publiques, viendra en complètement d’une augmentation de 1,8% qui devait intervenir en janvier prochain. Elle était prévue, mais sur l’ensemble du quinquennat.

– Encouragement à une prime: Emmanuel Macron a également demandé “à tous les employeurs qui le peuvent” de verser “une prime de fin d’année à leurs employés” qui elle aussi sera sans impôt ni charge.

– Retraités: le président français a annoncé la suppression dès 2019 d’une hausse d’impôt (la CSG, contribution sociale généralisée) “pour ceux qui touchent moins de 2000 euros par mois”. A l’heure actuelle, seuls les retraités gagnant moins de 1.200 euros environ en étaient exemptés.

– Heures supplémentaires: elles seront défiscalisées, “sans impôt ni charges dès 2019”. Cette mesure avait été mise en place sous le quinquennat du président de droite Nicolas Sarkozy (2007-2012), puis abrogée par son successeur socialiste François Hollande (2012-2017).

– Lutte contre l’évasion fiscale: les dirigeants des grandes entreprises françaises devront verser “leurs impôts en France”, a assuré le président, sans annoncer de mesure concrète. Il a également évoqué une taxation en France des grandes entreprises qui réalisent des bénéfices en France (allusion aux Gafa)

– Représentatitivé: Il a annoncé qu’une consultation nationale prévue sera élargie à la représentation politique, au mode de scrutin, la prise en compte du vote blanc, au rôle des maires, à la décentralisation, l’organisation de l’Etat

– Grandes entreprises: Le président “réunira” les grandes entreprises pour qu’elles “aident la nation”.

– Immigration/identité: Emmanuel Macron a dit qu’il faut “que nous mettions d’accord notre nation avec elle-même sur ce qu’est son identité profonde”. Il faudra “aborder” la question de l’immigration.

Avec AFP

Voir aussi

Corée du Sud typhon Maysak

Corée du Sud | Le typhon Maysak a fait un mort et plus de 2.000 déplacés

Au moins une personne a été tuée et plus de 2.000 autres évacuées dans des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.