Fiscalité : Les Marocains surtaxés

Selon son rapport qui revient sur les régimes fiscaux dans plus de 155 pays dans le monde, le groupe de consultation américain KPMG indique que les impôts indirects au Maroc atteignent jusqu’à 30%. Le Maroc est ainsi en 12ème position des pays qui taxent le plus leurs citoyens.

Le Qatar où ces impôts ne dépassent pas 10% occupe la dernière place de ce classement. Le Royaume est en 3ème position des pays où l’impôt est élevé au niveau de l’Afrique du nord et du Moyen-Orient, après les Emirats Arabes Unis et le Soudan (35%). KPMG critique la multitude d’impôts indirects exigés des personnes physiques et morales au Maroc, appelant le pays à trouver un système global et encourageant pour élargir l’assiette fiscale, au lieu de compter sur les revenus des impôts pour renflouer les caisses de l’Etat.

Voir aussi

CCG : Hausse de 23% de l’activité en 2016

L’activité globale de la Caisse Centrale de Garantie (CCG), aussi bien en faveur des entreprises …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.