Fausses cartes de Chorfa

Le ministère de l’Intérieur et celui de la Justice et des Libertés ont annoncé, mercredi 11 février, que toute personne impliquée dans l’impression et la distribution de cartes réservées aux Chorfa sera déférée devant la justice. Moins de 48 heures après cette mise en garde, le propriétaire d’une imprimerie à Casablanca a été arrêté. Les forces de l’ordre ont en effet fait une descente à l’imprimerie «Al Hassaniya» au quartier Laâyoune à Derb Soltane.

Le patron de l’imprimerie, un quinquagénaire, s’adonnait à la falsification de cartes des Chorfa Idrissi moyennant la somme de 350 dirhams la pièce. La saisie comporte une trentaine de cartes falsifiées prêtes à être livrées, de faux cachets officiels, des documents de généalogie, un ordinateur et un multiple-photocopieur de documents. Le comble: un registre comprenant les noms de 2.000 personnes qui ont déjà eu recours aux services du falsificateur! Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que le mis en cause est membre d’un réseau réparti à l’échelle du royaume et dont le cerveau est basé à Rabat.

Voir aussi

La Russie Propose à L'angola La Construction D'un Laboratoire Pour Produire Des Vaccins

La Russie propose à l’Angola la construction d’un laboratoire pour produire des vaccins

Le gouvernement russe a soumis une proposition au gouvernement angolais pour la construction d’un laboratoire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.