Flash Infos

Elevage : Des actions pour faire face à la faiblesse des précipitations

Elevage : Des actions pour faire face à la faiblesse des précipitations

La direction régionale de l’Agriculture de l’Oriental mène plusieurs actions en faveur du secteur de l’élevage, dans un contexte marqué par la succession des années enregistrant peu de précipitations.

Ces efforts s’inscrivent notamment dans le cadre de la mise en œuvre du programme de réduction des effets du retard des pluies au niveau de la région, avec pour but de soutenir le secteur de l’élevage compte tenu de son importance sur les plans social et économique..

A cet effet, la direction régionale de l’Agriculture a procédé, au titre de la campagne agricole 2019-2020, à la mise en œuvre du programme régional de distribution de 146.000 q d’orge subventionnée.

Il a également été décidé de consacrer une quantité supplémentaire de 33.000 q d’orge subventionnée aux éleveurs de la région de l’Oriental, qui est actuellement en cours de distribution.

Par ailleurs, des appels d’offre ont été lancés au niveau des directions provinciales de l’agriculture pour la distribution de 200.000 Qx d’orge subventionnée, pour un montant de 12MDH. Il s’agit de répondre aux demandes formulées par les éleveurs afin de bénéficier de quantités supplémentaires d’orge subventionnée, compte tenu des conditions climatiques marquant cette campagne agricole.

En outre, la direction régionale de l’Agriculture s’attèle, depuis 2016, à la création et l’équipement de points d’eau destinés à l’abreuvement du cheptel et l’arrosage des arbres fruitiers, afin de garantir un développement durable de ces plantations inscrites dans le cadre du pilier II du Plan agricole régional. Ainsi, 108 points d’eau ont été créés et équipés entre 2016 et 2019.

En ce qui concerne les parcours, la direction régionale met en œuvre un programme annuel de création et d’équipement de points d’eau pour l’abreuvement du bétail dans l’ensemble des provinces de la région, pour une moyenne d’investissement de 20 MDH, pouvant être augmentée durant les années de sécheresse.

Dans ce cadre, il a été procédé à la création, l’équipement ou le rééquipement de 35 points d’eau, alors que 38 autres points d’abreuvement doivent être créés, équipés ou rééquipés en 2020.

De même, une enveloppe additionnelle de 38,9 MDH a été allouée au renforcement du réseau des points d’eau pour l’abreuvement du cheptel dans la région, dans le cadre de la convention-cadre pour la réalisation du programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation pour la période 2020-2027.

A noter également les efforts menés pour la sauvegarde de l’espace oasien de la région, confronté à la succession des années de sécheresse et la faiblesse des ressources hydriques. Ces efforts ont pour but de préserver le système oasien et réaliser le développement durable de la chaîne du palmier-dattier des oasis de Figuig.

Ainsi, il a été procédé à la réalisation du projet de transfert des eaux du barrage de Sfissef aux oasis de Figuig, pour une enveloppe de 190 MDH. En plus, la direction régionale de l’Agriculture procède à la mise en œuvre d’un programme annuel pour l’entretien du réseau hydro-agricole de Figuig, pour un montant de 2 MDH.

LR

Voir aussi

Le marché automobile en convalescence

Marché automobile | Un secteur en convalescence

Après avoir vu ses ventes s’effondrer depuis mars dernier, à cause de la pandémie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.