Conférence à Paris sur les enjeux politiques, économiques et sociaux du Sahara Marocain

Sahara marocain,Fondation France Maroc Paix et développement durable

Une conférence-débat sur “les enjeux juridiques, économiques et sociaux du ” a été animée, mardi soir à Paris, par Me Hubert Seillan, professeur honoraire en droit et avocat au Barreau de Paris, auteur de plusieurs livres sur le Maroc.

Cette rencontre, organisée au siège de l’ambassade du Royaume dans la capitale française, a été l’occasion de présenter la deuxième édition du livre “Le – L’espace et le temps” de Me Seillan.

Dans son allocution introductive, l’ambassadeur du Maroc à Paris, Mohamed Benchaâboun, est revenu sur l’importance de cette deuxième édition de l’ouvrage dans la mesure où elle intervient dans un contexte international marqué par d’importants acquis réalisés par la diplomatie marocaine sous la conduite éclairée de SM le en faveur de la question du .

Il a relevé que le Maroc s’est inscrit dans une dynamique positive et constructive, proposant en 2007, une initiative pour la négociation d’un statut d’autonomie de la région du Sahara, dans le cadre de la souveraineté du Royaume et de son unité nationale, précisant qu’avec cette initiative, le Royaume garantit à tous les Sahraouis à l’extérieur comme à l’intérieur, toute leur place et tout leur rôle, sans discrimination, ni exclusive, dans les instances et institutions de la région.

Au cours des dernières années, a noté l’ambassadeur, le Maroc a lancé un programme d’investissement exceptionnel qui concerne des infrastructures routières et portuaires, des liaisons électriques et internet renforcées, des équipements universitaires et hospitaliers ou des unités de valorisation industrielles, dans l’objectif d’ériger la région en véritable pôle d’investissement et de croissance au bénéfice des populations locales.

Et le diplomate de poursuivre que ces efforts de consolident la stabilité régionale, participent au renforcement des liens stratégiques entre l’Europe et l’ et montrent que la région sahélo-saharienne peut faire l’économie de l’instabilité et du fléau du terrorisme en , comme rappelé par les 79 délégations de la Coalition Mondiale pour vaincre Daech, qui se sont réunies à Marrakech le 11 mai courant. Le Royaume, a-t-il dit, a l’ambition de devenir un hub entre l’Afrique subsaharienne et l’Europe, notant que cette dynamique pourrait être accélérée si elle bénéficie d’un soutien clair d’autres Etats Européens.

De son côté, Me Seillan, fin connaisseur de la question nationale notamment du point de vue juridique, est revenu sur la genèse du différend artificiel autour du Sahara marocain, créé de toutes pièces dans le contexte de la guerre froide, tout en mettant en avant les nouveautés de la deuxième édition de son ouvrage, plus enrichie et actualisée, à la lumière des derniers développements de la question du Sahara.

Lire aussi
Guerguarat | Les compétences médicales des Marocains du Monde soutiennent les actions entreprises par le Royaume pour la préservation de son intégrité territoriale

“Le livre n’est que l’expression de ce que j’ai vu et entendu” dans le Sahara marocain, a affirmé d’emblée Me Seillan à l’adresse d’une assistance composée notamment de sénateurs français, d’intellectuels, d’élus et de membres de la communauté marocaine établie à Paris et dans sa région.

L’écrivain, auteur également du livre “Le politique contre le droit. Le Sahara, les droits de l’homme et le procès de Gdim Izik”, a rappelé les lignes matrices de son ouvrage, qui trace les contours historiques et politiques de la question nationale, en mettant l’accent sur le soutien international croissant que ne cesse d’engranger le plan d’autonomie pour le Sahara marocain proposé par le Royaume, grâce à une diplomatie royale proactive et agissante.

M. Seillan, par ailleurs président fondateur de la “Fondation France Maroc Paix et durable”, a souligné le socio-économique fulgurant que connaissent les provinces sahariennes ces dernières, qui sont devenues, à la faveur d’investissements colossaux menés par l’Etat marocain, une plateforme attrayante pour les investisseurs nationaux et étrangers.

Il a également mis en avant le climat de liberté et de quiétude dont jouissent les populations sahraouies, notant que le Maroc est devenu un modèle en matière de lutte contre le terrorisme.

La conférence a été marquée également par la participation de Gilbert Bauer, vice-président fondateur de la Fondation France Maroc Paix et développement durable et PDG chez Qualtech groupe, Laboratoires d’Analyse Alimentaire et Sensorielle, qui est revenu sur les projets menés par son groupe au Maroc, tout particulièrement dans le Sahara marocain.

Elle a été suivie par un débat entre l’auteur et le public, qui a permis également de mettre en avant l’objectif principal de cet ouvrage, qui consiste à faire connaître cette question au-delà du Maroc, avec pour thématique montrer, en s’appuyant sur des faits historiques et sur la géographie, l’intégrité du Royaume, que le Maroc a su préserver même pendant le protectorat par des forces naturelles, géographiques, historiques, économiques et culturelles séculaires.

Parue aux éditions “La croisée des chemins” en novembre 2021, la 2ème édition du livre “Le Sahara marocain: L’espace et le temps” a été enrichie par la prise en compte des dernières avancées sur le dossier du Sahara marocain dans les années 2020 et 2021.

LR/MAP

Voir aussi

Nasser Bourita,Faisal bin Farhan Al Saoud,Maroc,Arabie saoudite

Le Maroc réitère sa solidarité absolue avec l’Arabie Saoudite et son soutien constant à toutes les mesures prises pour protéger la sécurité et la stabilité du pays

Le Maroc a réitéré sa solidarité absolue avec le Royaume d’Arabie Saoudite et son soutien …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...