mercredi 16 août 2017

Ramadan : Ce qui n’est pas interdit, selon Abou Hafs

Cheikh Mohamed Abdelwahab Rafiki, plus connu sous le pseudonyme d’«Abou Hafs», estime que le jeûne pendant le mois de Ramadan n’est «nul» que si l’on boit, l’on mange ou l’on a un rapport sexuel. Abou Hafs a dressé sur son compte face book une liste exhaustive des choses qui, estime-t-il, ne gâchent pas le jeûne, entre autres, le parfum, le khôl, les gouttes ophtalmiques, nasales ou auditives et -étrange!- le maquillage pour femmes.

Les femmes vont adorer Abou Hafs, car il les autorise aussi à goûter les plats qu’elles préparent pendant le jeûne, sans rien avaler, bien entendu.

Voir aussi

Ordre des architectes : Nekmouch nouveau président

Azzedine Nekmouch a été désigné, mercredi 3 mai,  nouveau président de l’Ordre national des architectes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.