Banque de projets | Signature de 52conventions d’investissement pour 4,2MMDH

banque de projets economie

Un total de 52 conventions d’investissement d’un montant global de 4,2 milliards de dirhams (MMDH) ont été signées, lundi à Rabat, lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.

Sur les 52 conventions, 14 concernent le secteur du textile et portent sur la réalisation de projets visant, entre autres, la fabrication de matelas et accessoires de sommeil, de tissu non tissé laminé, le tissage à jet d’eau et la confection d’articles à base de grosse maille et maille fine.

Dans le secteur chimie-parachimie, ce sont 11 conventions qui ont été signées dans différentes filières, notamment la pharmacie, la chimie organique et la plasturgie. Les projets visent la fabrication de médicaments génériques et biosimilaires, de produits cosmétiques, d’huiles essentielles, de détergents et de revêtement plastique.

Le secteur de l’industrie mécanique et métallurgique a, lui, fait l’objet de 7 conventions ayant pour finalité la construction d’un complexe métallurgique pour les aciers spéciaux et d’unités industrielles opérant, entre autres, dans la production des extincteurs, de candélabres cylindro-coniques d’éclairage public et urbain et le recyclage des déchets de cuivre et transformation en grenailles de cuivre de différentes qualités.

Dans le secteur de la plasturgie, 6 conventions ont été signées pour la création d’unités industrielles, notamment dans le recyclage et la production d’articles ménagers en plastique et de tuyaux en PVC et polyéthylène, ainsi que la fabrication de capsules pour les bouteilles de gaz et les pots de jardin et de conteneurs pour déchets médicaux.

Pour le secteur agroalimentaire 6 conventions ont été signées en vue de la création d’usines de transformation, de traitement et de valorisation du poisson et de fabrication et mise en valeur des noix de cajou et des amandes. A ces projets s’ajoutent d’autres portant sur la mise en place d’une unité intégrée semi-automatique pour la production de couscous, ainsi que sur l’extension et l’aménagement de deux autres de décorticage, de surgélation et de transformation des crevettes et de fabrication de chocolat et confiseries.

En ce qui concerne le secteur de l’industrie des matériaux de construction, 5 conventions ont été signées pour la construction et l’équipement d’une unité de fabrication des éléments préfabriqués à base de béton en presse vibrante et la réalisation de projets portant sur le préfabriqué et la valorisation du marbre.

Les 3 autres conventions ont concerné l’industrie du bois, de l’électroménager et électronique et du naval. Elles consistent en la construction et réparation navale et en la production de contreplaqués et de panneaux en bois latté et de réfrigérateurs.

S’exprimant à cette occasion, M. Elalamy a indiqué que ces nouveaux investissements, sont le fruit de la banque de projets qui s’inscrit aux priorités du Plan de relance industrielle mis en œuvre, conformément aux Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour soutenir les secteurs productifs, en renforçant leur capacité à investir et à créer de l’emploi.

“Ce deuxième lot de projets d’investissements, témoigne de l’engouement que connait la banque de projets et atteste de son rôle important en tant que levier d’accélération de l’investissement industriel, du développement de la fabrication locale et de la promotion de l’entrepreneuriat”, a-t-il relevé, notant que ce même lot, qui représente un chiffre d’affaires total à terme additionnel de 10,4 MMDH, est réparti sur 9 régions et représente un potentiel de substitution à l’import de 7.3 MMDH.

M. Elalamy, a par ailleurs rappelé que SM le Roi Mohammed VI, insiste fortement sur la grande capacité de la jeunesse marocaine d’entreprendre, de créer de l’emploi et de faire de l’innovation un métier à part entière.

“Nous avons aujourd’hui beaucoup de projets qui sont portés par des jeunes, qui ont décidé de transformer leurs projets en des projets de substitution, permettant d’utiliser aussi la commande publique, qui est désormais à la disposition des opérateurs qui veulent produire dans des conditions de qualité et de compétitivité supérieurs à ce que le Maroc à l’habitude d’importer”, a-t-il affirmé notant que l’objectif, étant de produire au Royaume les mêmes produits achetés de l’étranger mais avec une qualité supérieure et à un prix inférieur.

Après son lancement, le 25 septembre dernier, la banque de projets en ligne, composée de 200 projets, représente l’un des piliers de la stratégie de relance industrielle post-Covid-19 ayant pour objectif de stimuler et d’accompagner la dynamique de relance industrielle en vue d’encourager les produits marocains répondant aux besoins du marché local et de l’export.

La cellule, “War-room”, mise en place par le ministère pour accompagner les porteurs de projets a retenu, à cette date, 357 projets répartis en 10 secteurs et représentant un potentiel de 21 MMDH permettant de substituer à l’import 62% de l’objectif fixé à 34 MMDH.

LR/MAP

Voir aussi

Maroc Telecom Top Performer Rse Pour La 7e Fois

Maroc Telecom | Près 73 millions de clients en 2020

La base clients du groupe Maroc Telecom a progressé de 8,1% en 2020, s’établissant à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.