mardi 21 novembre 2017

Maroc: démantèlement d’une cellule terroriste liée à Daech

Le Bureau central d’investigations judicaires (BCIJ) a procédé, mercredi 6 septembre, au démantèlement d’une cellule terroriste composée de 5 membres partisans de Daech, dont un Espagnol d’origine marocaine résidant à Melilla, qui s’activait dans la région de Beni Chiker, dans la banlieue de Nador (Oriental marocain). Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, cette opération préventive, menée par le BCIJ, a coïncidé avec l’arrestation par les services sécuritaires espagnols à Melilla d’un autre complice des membres de cette cellule terroriste. Les investigations ont prouvé que les membres de cette cellule s’activaient dans le recrutement de jeunes au profit de Daech, parallèlement à l’apologie des actes barbares exécutés par les combattants aussi bien sur la scène syro-irakienne qu’à l’étranger, indique le communiqué.  Ces investigations ont également révélé que les membres de cette cellule ont planifié l’exécution d’opérations terroristes d’envergure au Maroc et en Espagne. Ils ont tenu des réunions secrètes nocturnes, en plus de la préparation physique en s’entraînant notamment sur la manière d’exécuter des opérations d’égorgement à l’aide d’armes blanches.

Voir aussi

L’UA lance à Addis-Abeba le “Mois de l’amnistie de l’Afrique” pour la remise et la collecte d’armes illicites

L’Union africaine (UA) a lancé le “Mois d’amnistie de l’Afrique”, une initiative pour la remise …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.