Himaya : Rafraîchir le «dispositif familles d’accueil»

Agadir  a abrité les travaux d’une conférence régionale sur le «dispositif familles d’accueil», avec la participation d’acteurs judiciaires et de représentants d’organisations de la société civile qui s’intéressent aux questions de la famille et de l’enfance.

Organisée dans le cadre du projet «Himaya» par la Fondation Amane pour la protection de l’enfance, en partenariat avec Unicef-Maroc, le ministère de la Justice et la présidence du Parquet général, en collaboration avec le Collectif marocain de placement en familles d’accueil, cette conférence régionale avait pour objectif, notamment, de sensibiliser les acteurs clés sur les différentes procédures pour le placement des enfants en familles d’accueil et pour défendre le droit des enfants privés d’une protection parentale de grandir au sein d’une famille.

La conférence, qui ciblait les intervenants gouvernementaux et associatifs dans la protection de l’enfance au Maroc, a ainsi été une opportunité pour rafraîchir le discours et renforcer l’importance d’un dispositif famille d’accueil au Maroc.

Dans ce sens, les intervenants ont présenté les lignes directrices et protocoles, conformément aux standards internationaux, pour le placement des enfants. Ceci inclut les procédures de placement relatives à l’identification et évaluations des enfants, le recrutement, l’évaluation, la formation et la validation des familles d’accueil, le processus du «matching», les procédures judiciaires, le suivi et le soutien des placements (enfant et famille), la motivation des familles d’accueil, la société marocaine, les familles d’accueil et le cadre légal.

A souligner que le projet «Himaya» (familles de protection) a été lancé au niveau des tribunaux de Taroudant, Agadir et Inezgane, dans le but de placer les enfants privés de la protection familiale au sein de familles d’accueil, de sensibiliser les citoyens à l’importance de ce projet et de plaidoyer pour un dispositif national de familles d’accueil comme étant l’un des choix alternatifs aux enfants privés de protection familiale.

LR

Voir aussi

La HACA met en oeuvre les dispositions de la loi relative au droit d’accès à l’information

La Haute autorité de la Communication audiovisuelle (HACA) a pris une série de mesures, dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.