jeudi 21 novembre 2019

Le Nobel d’économie 2019 à un trio de chercheurs

Le Prix Nobel d’économie 2019 a été attribué conjointement à un trio de chercheurs, composé des Américains Abhijit Benerjeee (né en Inde) et Michael Kremer (USA), et de la franco-américaine Eshther Duflo, pour leurs travaux en faveur de la lutte contre la pauvreté dans le monde, a annoncé, lundi à Stockholm, l’Académie royale suédoise des sciences.

Les nouveaux lauréats ont été récompensés pour avoir « introduit une nouvelle approche pour obtenir des réponses fiables sur la meilleure façon de réduire la pauvreté dans le monde », a motivé l’Académie royale des sciences.

« Les recherches menées par les lauréats de cette année ont considérablement amélioré notre capacité à lutter contre la pauvreté dans le monde. En deux décennies seulement, leur nouvelle approche basée sur l’expérience a transformé l’économie du développement, qui est maintenant un domaine de recherche florissant », a expliqué l’institution responsable de l’attribution du Prix.

Malgré les améliorations spectaculaires récentes, l’un des problèmes les plus urgents de l’humanité est la réduction de la pauvreté dans le monde, sous toutes ses formes. Plus de 700 millions de personnes vivent encore avec des revenus extrêmement bas. Chaque année, environ cinq millions d’enfants de moins de cinq ans meurent encore de maladies qui auraient souvent pu être évitées ou guéries grâce à des traitements peu coûteux. La moitié des enfants du monde quittent encore l’école sans avoir acquis des compétences de base en lecture, écriture et calcul.

« Les lauréats de cette année ont introduit une nouvelle approche pour obtenir des réponses fiables sur les meilleurs moyens de lutter contre la pauvreté dans le monde », a poursuivie l’Académie.

Au milieu des années 90, Michael Kremer et ses collègues ont démontré toute la puissance d’une approche utilisant des expériences sur le terrain pour tester diverses interventions susceptibles d’améliorer les résultats scolaires dans l’ouest du Kenya.

Abhijit Banerjee et Esther Duflo, souvent avec Michael Kremer, ont rapidement réalisé des études similaires sur d’autres questions et dans d’autres pays. Leurs méthodes de recherche expérimentale dominent désormais entièrement l’économie du développement.

« Les résultats de la recherche des lauréats – et ceux des chercheurs qui ont suivi leurs traces – ont considérablement amélioré notre capacité à lutter contre la pauvreté dans la pratique », poursuit l’Académie, relevant que suite à l’une de leurs études, plus de cinq millions d’enfants indiens ont bénéficié de programmes efficaces de tutorat scolaire dans les écoles.

Abhijit Banerjee, né en 1961 à Mumbai, en Inde, a obtenu son doctorat en 1988 de l’Université Harvard, Cambridge, États-Unis.

Esther Duflo, née en 1972 à Paris, en France, a obtenu son doctorat en 1999 du Massachusetts Institute of Technology, Cambridge, États-Unis.

Michael Kremer, né en 1964, a obtenu son doctorat en 1992 de l’Université Harvard, Cambridge, États-Unis.

Avec MAP

Voir aussi

Le corps du chef de Daesh immergé en mer par l’armée américaine

L’armée américaine a immergé en mer le corps d’Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l’organisation terroriste …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.