dimanche 16 décembre 2018

Afghanistan : Le retour des Britanniques

Le gouvernement britannique a prévu de quasiment doubler le nombre de ses soldats stationnés en Afghanistan, après que le président américain, Donald Trump, a demandé des renforts pour y maintenir une sécurité fragile face aux insurgés talibans et du groupe djihadiste Etat islamique (EI).

Ces soldats, qui arriveront en partie en août, puis en février prochain, prendront part à Kaboul à une mission menée par l’Otan, dont le but est de former et d’aider l’armée afghane.

L’armée britannique ne participe plus aux opérations de combat depuis 2014.

«Nous soulignons que lorsque l’Otan appelle, la Grande-Bretagne est parmi les premiers à répondre», a déclaré Theresa May. «L’Otan est plus vitale que jamais et notre engagement auprès d’elle reste inébranlable».

Donald Trump, qui a annoncé l’année dernière que les Etats-Unis enverraient plusieurs milliers de soldats supplémentaires en Afghanistan, a demandé à la Grande-Bretagne et aux autres pays de l’Otan d’y envoyer des renforts. Les Etats-Unis ont lancé, il y a près de 17 ans, leurs premières opérations contre les insurgés talibans.

En octobre doivent avoir lieu en Afghanistan les élections législatives, vues comme un test crucial pour la démocratie, dans un pays miné par les conflits depuis quatre décennies.

PZ

Voir aussi

Brexit : Dernière ligne droite

Le compte à rebours commence pour le vote décisif du parlement britannique sur l’accord de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.