HCP : Recul du taux de chômage à 9,8% en 2018

Le taux de chômage au Maroc s’est situé à 9,8% en 2018 au niveau national contre 10,2% une année auparavant, selon le Haut commissariat au Plan (HCP).

Avec une baisse de 48.000 personnes, 25.000 en milieu urbain et 23.000 en milieu rural, le nombre de chômeurs est passé de 1.216.000 à 1.168.000 personnes entre les années 2017 et 2018, indique le HCP dans sa note relative à la situation du marché du travail en 2018.

En milieu urbain, le taux de chômage est passé de 14,7% à 14,2% alors qu’en milieu rural, il a reculé à 3,5% l’année dernière contre 4% en 2017. Les baisses les plus importantes du taux de chômage ont été relevées parmi les personnes ayant un diplôme (-0,8 point), les femmes (-0,7 point) et les jeunes âgés de 15 à 24 ans (-0,5 point), relève la même source, notant qu’en revanche, les hausses les plus importantes du taux de chômage ont été enregistrées parmi les diplômés des facultés (+0,6 point) et les jeunes citadins âgés de 15 à 24 ans (+0,4 point)

Les taux de chômage les plus élevés sont relevés, en particulier, parmi les femmes (14% contre 8,4% parmi les hommes), les jeunes âgés de 15 à 24 ans (26% contre 7,2% parmi les personnes âgées de 25 ans et plus) et les détenteurs d’un diplôme (17,1% contre 3,5% parmi les personnes n’ayant aucun diplôme), selon le Haut commissariat.

Le taux de chômage des détenteurs d’un diplôme de formation professionnelle (23,3%) est supérieur aussi bien à celui des diplômés de l’enseignement général (15,4%) qu’à celui de l’ensemble des diplômés âgés de 15 ans et plus (17,1%).

Il est nettement plus élevé parmi les femmes (34,2%) que les hommes (19,1%) et parmi les citadins (23,7%) que les ruraux (18,1%), relève le HCP, ajoutant que parmi cette catégorie, le chômage affecte beaucoup plus les jeunes âgés de 15 à 29 ans, avec un taux de 41,6% (49,3% parmi les femmes et 37,7% parmi les hommes). Il est de 13,9% parmi les personnes âgées de 30 à 44 ans et de 2,8% parmi celles âgées de 45 ans et plus.

(Près de six chômeurs sur dix (57,9%) sont à la recherche de leur premier emploi (51,8% parmi les hommes et 69,1% parmi les femmes). Plus des deux-tiers des chômeurs (67,6%) attendent d’être embauchés depuis une année ou plus (63,5% parmi les hommes et 75,4% parmi les femmes). D’un autre côté, 30,4% parmi les chômeurs se sont retrouvés dans l’inactivité suite à des licenciements (24,3%) ou l’arrêt de l’activité de l’établissement employeur (6,1%).

Par ailleurs, 7,2% des chômeurs, totalisant 84.000 personnes en 2018, sont découragés par la recherche active d’un emploi contre 7% une année auparavant. Ils sont à environ 87% citadins, 52% femmes, 53% jeunes âgés de 15 à 29 ans et 81% diplômés.

Avec MAP

Voir aussi

L’usine de Kénitra est l’une des plus « efficientes » du groupe PSA (Carlos Tavares)

Le président du directoire du Groupe français PSA, Carlos Tavares, a affirmé, ce lundi à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.